Amis des arts et de la culture de Palestine

Two short films produced by Al Rowwad

The Exam

Duration : 15 minutes
In Arabic with subtitles in French or English
Director : Collective work of Al-Rowwad Cultural Youth Center and a team of French professionals
Produced by Al-Rowwad Center, Aida Refugee camp, Bethlehem, Palestine, 2005.

Summary
Miriam is living in Aida Refugee camp – Bethlehem and studies in Abu Dis university. Today she has an important exam. She is almost ready to go when she hears shooting. She rushes out of the bathroom and finds out that there is a curfew. All the roads have been closed by the Israeli army. Her father wants her to stay at home but Miriam is determined to pass her exam and she decides to try to bypass the roadblocks.
Will she succeed in her enterprise despite of the curfew imposed by the army.

La Nakba

Duration : 5 minutes
In Arabic with subtitles in French
Director : Collective work of Al-Rowwad Youth Cultural Center and a team of French professionals
Produced by Al-Rowwad Center, Aida Refugee camp, Bethlehem, Palestine, 2005.

Summary
Abu Taha is a Palestinian native to the village of Beit Natif near Hebron.
He describes for us the life in his village before 1948, the “disaster” (the Nakba) when the Zionists forces chased him away from his house and his flight on the roads with his family until he finally settled near Bethlehem, in a place that will become Aida Refugee camp.
This short film is a sometimes poetic, sometimes a very hard account of the events that disrupted the life of this man who died in 2006… without returning to his village.



FAIRE UN DON

ACTUALITES

  • Déclaration sur l’antisémitisme et la question de Palestine

    Cent vingt-deux intellectuels et intellectuelles palestiniens et arabes répondent à la définition de l’antisémitisme promue par l’Alliance internationale pour la mémoire de l’Holocauste qui est utilisée, dans plusieurs pays d’Europe et d’Amérique, pour réprimer le soutien aux droits palestiniens. Cette Déclaration est publiée conjointement en arabe par Al-Quds (Londres) et Al-Ayyam (Ramallah), en hébreu par Haaretz (Tel-Aviv), en anglais par The Guardian (Londres), en allemand par Die Tageszeitung (Berlin) (...)

  • Appel au boycott des produits israéliens : quand le ministère français de la Justice refuse de distinguer entre des produits et des hommes

    Peut-on encore espérer des autorités françaises une attitude rationnelle au sujet des appels au boycott des produits israéliens ? On peut légitimement se poser la question à la lecture d’une récente dépêche du ministère de la justice.
    Dans son arrêt Baldassi du 11 juin 2020 condamnant la France [1], la Cour européenne des droits de l’homme (CEDH) a jugé que l’appel au boycott des produits israéliens ne peut pas en soi constituer une infraction pénale : il est en effet couvert par la liberté d’expression (...)

  • Gare au faucon : Ce que nous réserve Joe Biden en matière de politique étrangère

    Le monde sera-t-il un endroit plus sûr si Joe Biden remplace Donald Trump à la Maison-Blanche ? Rien n’est moins sûr. Le futur nouveau président des États-Unis a commencé sa carrière politique en protestant contre la guerre au Vietnam. Mais par la suite, le sénateur démocrate devenu vice-président d’Obama a pris fait et cause pour toutes sortes de guerres directes et indirectes. Portrait d’un produit pur jus de l’impérialisme US qui ne présage rien de bon pour la paix dans le monde. (IGA)
    Des millions de (...)