Amis des arts et de la culture de Palestine

« TU VEUX NOURRIR UN BÉDOUIN ? » UN RACISME ISRAÉLIEN DANS TOUTE SA LAIDEUR (VIDÉO)

En excursion quelque part dans le Negev, un père de famille israélien arrête sa voiture à la hauteur de deux petits garçons palestiniens, et demandent à ses propres enfants s’ils veulent « nourrir un Bédouin ».

Le papa insiste, montre à la caméra le paquet de biscuits qu’il va « généreusement » donner aux petits Palestiniens, et continue son cinéma.

« Vous voulez de l’argent ? 1.000 shekels (250 € environ) ? Ah non ! 10 shekels (2,5 €), ou alors un agora (moins de 1 centime », rigole-t-il encore, tandis que sa passagère tend une piécette aux garçonnets.

Fin de ce clip de 53 secondes, oeuvre du nommé Roy Oz, dit Roy Boy, qui exerçait jusqu’à présent ses talents comme animateur de télévision …. sur la chaîne enfantine de la télévision israélienne !

On ne sait comment cette vidéo, qui date de quelques années, a fini par fuiter. Sans doute Oz l’avait-il partagée avec quelques « potes », aussi imbus que lui de leur supériorité sur les indigènes, devait-il penser.
Roy Oz, dit Roy Boy, populaire animateur d’émissions pour les enfants à la télé israélienne

Toujours est-il que le militant israélien anti-colonialiste Edo Konrad l’a dénichée, et l’a postée sur Twitter où elle a été regardée près d’un million de fois en 24 heures. Après avoir nié dans un premier temps qu’il s’agissait de lui, Roy Oz a reconnu être l’auteur de cette saleté, et a bredouillé des excuses, tandis qu’un député de la minorité arabe annonçait un dépôt de plainte.

« Voici donc une famille israélienne qui se propose de nourrir deux enfants Bédouins, comme s’il s’agissait d’animaux dans un zoo. Cela nous montre que la déshumanisation des Palestiniens dans la société israélienne est un phénomène bien plus global qu’on ne veut l’entendre ou l’admettre. Voilà le vrai visage de l’Etat Juif en 2020 », conclut Edo Konrad.

Source : CAPJPO-EuroPalestine



FAIRE UN DON

ACTUALITES

  • L’apartheid d’Israël contre la population palestinienne : un système cruel de domination et un crime contre l’humanité

    Notre rapport révèle la véritable ampleur du régime d’apartheid d’Israël.
    Que ce soit dans la bande de Gaza, à Jérusalem-Est, à Hébron ou en Israël, la population palestinienne est traitée comme un groupe racial inférieur et elle est systématiquement privée de ses droits. Nous avons conclu que les politiques cruelles de ségrégation, de dépossession et d’exclusion mises en œuvre par Israël dans tous les territoires sous son contrôle constituent clairement un apartheid. La communauté internationale a le devoir (...)

  • Un message de Salah Hamouri « Rester, c’est déjà résister »

    Chers amies et Chers amis,
    Je veux juste faire un point avec vous sur là où nous en sommes de la volonté israélienne qui concentre ses coups contre moi mais aussi contre tous mes camarades palestiniens de Jérusalem-Est où je réside.
    Comme vous le savez, les Palestiniens qui résident à JérusalemEst ont un statut très précaire et particulier ; ils ne sont ni Israéliens ni Palestiniens. Ils sont des « résidents » de Jérusalem. Ils ont, à ce titre, une carte « de résident » délivrée par l’occupant. Pour être (...)

  • Le blanchiment par le sport est associé à certains pays – pourquoi pas Israël ?

    L’objectif en douceur du sport israélien est de nous pousser à nous focaliser sur une équipe cycliste ou une visite de Lionel Messi plutôt que sur la Palestine.
    Pendant l’été 2020, un groupe de cinq cyclistes de Ramallah étaient sortis faire un tour quand ils ont été arrêtés par un groupe de colons israéliens. D’après Reuters, en découvrant que les cyclistes étaient Palestiniens, les colons ont commencé à leur lancer des pierres. Quatre se sont échappés dans un champ voisin. Un, Samer Kurdi, a perdu (...)