Amis des arts et de la culture de Palestine

Souvenir de Jérusalem

Sirine Husseini Shahid

Par petites touches, Sirine Husseini Shahid nous brosse le portrait
d’une famille palestinienne, la sienne, installée à
Jérusalem depuis plusieurs siècles et contrainte de prendre
la route de l’exil pour se réfugier à Beyrouth.

Née en 1920, l’auteure passe son enfance et le début
de son adolescence dans cette ville cosmopolite où différentes
communautés et religions de côtoient sans hostilité.
Mais les souvenirs nostalgiques de ces jours heureux n’occultent
pas la montée des troubles et de la répression britannique.
La résistance palestinienne des années 1930 et 40 est
décrite de façon admirable, comme un mouvement d’hommes
cultivés et courageux, se battant pour empêcher l’occupation
étrangère de leur pays.

Cette succession d’images intimistes disposées sur une
trame chronologique qui sert de fil conducteur à la narration
permet de prendre toute la mesure du déchirement du peuple palestinien.
Mais Sirine Huseini Shahid ne se contente pas de raconter l’existence
de ces classes privilégiées et cultivées qui ont
subi l’exode. Elle dépeint également le sort des
Palestiniens restés à Jérusalem de ceux aussi qui,
issus de milieux modestes, ont été plus douloureusement
frappés que sa famille par la paupérisation et l’occupation
coloniale.
« Le livre de Sirine Husseini est un trésor historique
et humain... C’est un témoignage intime mais c’est
aussi aussi de la littérature : familière, humaine, sincère,
généreuse et éloquente ». (Edward Saïd)

Sirine Husseini Shahid vit toujours à Beyrouth. Elle a
eu 3 filles dont Leila Shahid, déléguée générale
de Palestine en France.

Editions Fayard

Achetez ce livre sur :
Chapitre.com

Les Amis d'Al-Rowwad receveront ainsi une aide financière de 5 € par commande.



FAIRE UN DON

ACTUALITES

  • Un film en français sur la récolte des olives à Gaza

    Un film documentaire en français sur la récolte des olives dans la bande de Gaza inspiré par le poème de Ziad Medoukh.
    " Les Oliviers poussent encore à Gaza ".le réalisateur Soud Mehna, le photographe Mohamed Madhoun, la diplômés de français Rwan Shawa et les jeunes francophones de Gaza la vie ont participé à sortie de ce film magnifique.
    Bon film de Gaza la vie | Novembre 2021

  • Des employés d’Amazon et de Google réclament la rupture de leurs contrats avec l’armée israélienne

    Les deux firmes sont exhortées par près de 400 employés à renoncer à un contrat d’1,2 milliard de dollars qui prévoit la fourniture de services à l’armée et au gouvernement d’Israël
    Les appels lancés chez Amazon et Google sont toutefois restés sans réponse, alors que les deux firmes ont signé le contrat du projet Nimbus avec Israël le 24 mai Un groupe de 400 employés des géants technologiques Amazon et Google a publié mardi une lettre ouverte demandant à leurs employeurs de se retirer d’un contrat d’1,2 (...)

  • Les évadés palestiniens sont des combattants de la liberté

    Les six prisonniers palestiniens évadés sont les combattants de la liberté les plus audacieux qu’on puisse imaginer. Les Israéliens qui ont du mal à l’admettre feraient bien de se rappeler de nombreux films et séries télévisées qu’ils ont vus : S’évader de prison est la parfaite "fin heureuse". L’Acre Prison Break de 1947 - dans lequel des membres de l’Irgun, la milice clandestine pré-étatique dirigée par Menachem Begin, ont fait irruption dans la prison de la ville pour libérer les membres de la milice (...)