Amis des arts et de la culture de Palestine

Quarante jours dans le désert

Tribulations humaines, religieuses et politiques d’un falafel en Israël et Palestine.
27 février - 6 avril 2013
Un peu d’audace, beaucoup de chance et l’hospitalité de mes interlocuteurs m’ont permis de découvrir de l’intérieur les sociétés israéliennes et palestiniennes, dans toute leur diversité sociale, politique et religieuse. Préparant mon mémoire de sciences politiques, je n’ai eu de cesse d’interroger, et chercher à comprendre cette région fascinante et si complexe. C’est cette aventure humaine que, des taudis de Qalandia aux soirée disco de Bethléem et du kibboutz gauchiste à une colonie religieuse, je partage par les mots, la photo et le dessin.

La première édition (mai 2014) a connu un bel écho au sein de colloques internationaux à Rabat, St Jacut-de-la-mer et Paris et a été relayé dans les médias MENA-Post ou RCF alpha. Les multiples soutiens et témoignages d’intérêt suscités par cette expérience me pousse à la partager à nouveau.

Vous pouvez lire un résumé et feuilleter les premières pages sur le site internet de mon éditeur Bibliocratie. Il vous est ensuite possible dès à présent et pour soixante jours.
- de "souscrire", c’est à dire acheter en ligne http://www.bibliocratie.com/produit/40-jours-dans-le-desert-israelpalestine-2e-souscription/
- d’envoyant un chèque au 48 rue d’Iena 7016 Paris.

Caractéristiques : 150 pages couleurs, 120 x 165 mm
Prix : 16€, frais de port inclus, les éventuels bénéfices seront reversés aux associations qui m’ont soutenue dans ce voyage.
Si l’objectif des 50 ventes n’était pas atteint, les souscripteurs seront intégralement remboursés.



FAIRE UN DON

ACTUALITES

  • L’apartheid d’Israël contre la population palestinienne : un système cruel de domination et un crime contre l’humanité

    Notre rapport révèle la véritable ampleur du régime d’apartheid d’Israël.
    Que ce soit dans la bande de Gaza, à Jérusalem-Est, à Hébron ou en Israël, la population palestinienne est traitée comme un groupe racial inférieur et elle est systématiquement privée de ses droits. Nous avons conclu que les politiques cruelles de ségrégation, de dépossession et d’exclusion mises en œuvre par Israël dans tous les territoires sous son contrôle constituent clairement un apartheid. La communauté internationale a le devoir (...)

  • Un message de Salah Hamouri « Rester, c’est déjà résister »

    Chers amies et Chers amis,
    Je veux juste faire un point avec vous sur là où nous en sommes de la volonté israélienne qui concentre ses coups contre moi mais aussi contre tous mes camarades palestiniens de Jérusalem-Est où je réside.
    Comme vous le savez, les Palestiniens qui résident à JérusalemEst ont un statut très précaire et particulier ; ils ne sont ni Israéliens ni Palestiniens. Ils sont des « résidents » de Jérusalem. Ils ont, à ce titre, une carte « de résident » délivrée par l’occupant. Pour être (...)

  • Le blanchiment par le sport est associé à certains pays – pourquoi pas Israël ?

    L’objectif en douceur du sport israélien est de nous pousser à nous focaliser sur une équipe cycliste ou une visite de Lionel Messi plutôt que sur la Palestine.
    Pendant l’été 2020, un groupe de cinq cyclistes de Ramallah étaient sortis faire un tour quand ils ont été arrêtés par un groupe de colons israéliens. D’après Reuters, en découvrant que les cyclistes étaient Palestiniens, les colons ont commencé à leur lancer des pierres. Quatre se sont échappés dans un champ voisin. Un, Samer Kurdi, a perdu (...)