Amis des arts et de la culture de Palestine

Quarante jours dans le désert

Tribulations humaines, religieuses et politiques d’un falafel en Israël et Palestine.
27 février - 6 avril 2013
Un peu d’audace, beaucoup de chance et l’hospitalité de mes interlocuteurs m’ont permis de découvrir de l’intérieur les sociétés israéliennes et palestiniennes, dans toute leur diversité sociale, politique et religieuse. Préparant mon mémoire de sciences politiques, je n’ai eu de cesse d’interroger, et chercher à comprendre cette région fascinante et si complexe. C’est cette aventure humaine que, des taudis de Qalandia aux soirée disco de Bethléem et du kibboutz gauchiste à une colonie religieuse, je partage par les mots, la photo et le dessin.

La première édition (mai 2014) a connu un bel écho au sein de colloques internationaux à Rabat, St Jacut-de-la-mer et Paris et a été relayé dans les médias MENA-Post ou RCF alpha. Les multiples soutiens et témoignages d’intérêt suscités par cette expérience me pousse à la partager à nouveau.

Vous pouvez lire un résumé et feuilleter les premières pages sur le site internet de mon éditeur Bibliocratie. Il vous est ensuite possible dès à présent et pour soixante jours.
- de "souscrire", c’est à dire acheter en ligne http://www.bibliocratie.com/produit/40-jours-dans-le-desert-israelpalestine-2e-souscription/
- d’envoyant un chèque au 48 rue d’Iena 7016 Paris.

Caractéristiques : 150 pages couleurs, 120 x 165 mm
Prix : 16€, frais de port inclus, les éventuels bénéfices seront reversés aux associations qui m’ont soutenue dans ce voyage.
Si l’objectif des 50 ventes n’était pas atteint, les souscripteurs seront intégralement remboursés.



FAIRE UN DON

ACTUALITES

  • Microsoft se retire de la société israélienne de reconnaissance faciale AnyVision

    Microsoft a expliqué qu’il avait décidé de mettre fin à tous ses investissements minoritaires dans des sociétés qui vendent des technologies de reconnaissance faciale.
    Les groupes pro-BDS ont salué comme une victoire la décision de Microsoft Corp. de se retirer de la société israélienne AnyVision après une campagne soutenue contre la société pour l’utilisation de sa technologie de reconnaissance faciale contre les Palestiniens de Cisjordanie.
    "BDS Win !" a tweeté l’ONG de gauche "Jewish Voice for Peace" (...)

  • « 42 genoux en un jour » : des snipers israéliens se vantent de leurs actes criminels

    Note de la rédaction du site.
    Ce n’est pas sans hésitation que nous avons décidé de traduire et publier ce document. Pour paraphraser Annah Arendt, « la banalité du mal » affichée dans ces récits est terriblement choquante, et prouve une fois de plus à quel point les Palestiniens sont déshumanisés par leurs oppresseurs israéliens. Mais le paradoxe est que ce sont ces « tireurs d’élite » israéliens qui sont dépourvus le plus souvent de sentiment humain, et la réalité qui s’impose est que leur comportement (...)

  • Pascal Boniface porte plainte contre la « Brigade juive »

    "Pascal Boniface est soulagé. Sa plainte contre la « Brigade juive » pour dégradations, initialement refusée, vient d’être acceptée" , annonce Nadir Dendoune dans le Courrier de l’Atlas
    « C’est le commissariat du 11è qui m’a appelé pour nous annoncer la bonne nouvelle », témoigne le géopolitologue français, spécialiste de la question israélo-palestinienne et qui est régulièrement la cible d’attaques émanant des mouvements pro-israéliens. « C’est une victoire pour la liberté d’expression et contre les violences (...)