Amis des arts et de la culture de Palestine

Palestine 1920 : l’envers de l’histoire palestinienne | Documentaire d’Al Jazeera

« Une terre sans peuple et un peuple sans terre », c’est ainsi que la relation entre la Palestine et le peuple juif a été décrite par les écrivains chrétiens dans les années 1800. Et l’histoire du Moyen-Orient du XXe siècle a été largement écrite à travers ces yeux.

Mais ce film d’Al Jazeera Arabic regarde la Palestine sous un angle différent. Il entend des récits d’historiens et de témoins, et présente des documents d’archives qui montrent la Palestine comme une province prospère de la Grande Syrie et de l’Empire ottoman à l’aube du XXe siècle.

Les preuves suggèrent que ses villes avaient un secteur commercial et commercial en développement, des infrastructures en croissance et une culture embryonnaire qui lui permettraient de relever les défis des décennies à venir.

Cependant, les ramifications politiques de la déclaration Balfour, de la conférence de San Remo et du mandat britannique ont déclenché une série d’événements qui ont profondément affecté cette société dynamique et naissante et ont conduit aux événements de 1948 et au-delà.

Ce film est l’envers de l’histoire palestinienne.



FAIRE UN DON

ACTUALITES

  • Manifestations en Israël : « Non à Netanyahu, mais oui à l’apartheid ! »

    Le nouveau gouvernement fasciste suscite la critique internationale, mais les Israéliens, eux, regrettent le temps où l’État pouvait – sans trop attirer l’attention – faire tout ce qu’il voulait aux Palestiniens.
    Depuis l’installation du nouveau gouvernement le plus extrême de l’histoire d’Israël, avec un ministre de la sécurité nationale kahaniste, qui a déjà été condamné pour avoir soutenu une organisation terroriste, des dizaines de milliers d’Israéliens descendent dans la rue chaque semaine pour (...)

  • « POURQUOI JE NE PARTICIPE PAS AUX MANIFESTATIONS À TEL AVIV », PAR GIDEON LEVY

    Samedi, des manifestants anti-extrême droite brandissent des drapeaux israéliens au centre Horev à Haïfa. Encore une fois je ne suis pas allé place Habima, ni rue Kaplan, pour rejoindre les manifestations », écrit Gideon Levy dans le journal israélien Haaretz.
    "Pourquoi je ne participe pas aux manifestations à Tel Aviv" « Mes jambes ne m’y ont pas porté et mon cœur m’a empêché de participer à une protestation largement justifiée, mais qui n’est pas ma protestation. Une manifestation recouverte d’une mer de (...)

  • ALLEMAGNE : APRÈS LES JUIFS, LES PALESTINIENS ?

    L’Allemagne, le pays sans doute le plus vulnérable au monde à la propagande sioniste, vu son passé, est en train de concocter des mesures de répression surréalistes contre tout ce qui est de près ou de loin palestinien, ou défendant la cause palestinienne !
    Un nouveau rapport publié par la Conférence allemande des ministres de l’Intérieur (IMK), concentrée sur « la prévention et l’intervention contre l’antisémitisme relatif à Israël » fait un total amalgame entre antisionisme et antisémitisme en se servant (...)