Amis des arts et de la culture de Palestine

Nouveau film à ne pas manquer Return to Haifa de Kasem Hawal en accès libre jusqu’au 29 juillet

Pour visionner le film cliquez ICI

Synopsis :

Retour à Haïfa est basé sur le roman de Ghassan Kanafani dont l’intrigue se déroule en 1967, lorsque des réfugiés palestiniens vivant dans les territoires nouvellement occupés ont eu l’occasion de visiter les lieux dont ils avaient été expulsés en 1948.
C’est l’histoire de Safia et de Saïd, pris dans l’attaque de la ville d’Haïfa par les forces israéliennes en 1948, paniqués, séparés, forcés d’abandonner leur fils de 5 mois, Khaldoun, alors qu’ils sont expulsés de la ville. Vingt ans plus tard, l’occupant israélien autorise des familles palestiniennes à visiter leur lieu d’origine. Safia et Saïd se rendent devant leur maison à Haifa dans l’espoir de voir leur fils.

Ils découvrent que Khaldoun s’appelle désormais Dov et qu’il a été adopté par des immigrés juifs installés là en 1948. Il vient d’être enrôlé dans l’armée israélienne

Réalisé par : Kassem Hawal
1982 — 92 min

Bonne projection, et à la semaine prochaine



FAIRE UN DON

ACTUALITES

  • « PayPal collabore avec l’Anti-Defamation League, un important groupe de pression israélien, pour enquêter sur la manière dont les « mouvements extrémistes et haineux » collectent des fonds.

    Et avec les efforts de grande envergure de ce groupe de pression pour étiqueter le soutien aux droits des Palestiniens comme une forme de fanatisme anti-juif, cela pourrait être un autre moyen pour le secteur privé de censurer et d’entraver les militants antiracistes afin de protéger Israël.
    L’ADL se fait passer pour un groupe de défense des droits civiques tout en sapant systématiquement les mouvements de justice sociale et a ainsi dénoncé à plusieurs reprises les militants noirs pour avoir exprimé (...)

  • FESTIVAL DE CANNES : LETTRE D’ARTISTES PALESTINIENS CONCERNANT LEUR REFUS DE PARTICIPER AU FESTIVAL

    Nous, l’équipe de tournage du film ‘Let It Be Morning’ souhaitons faire le communiqué suivant concernant notre décision de ne pas participer au festival de Cannes :
    Nous soutenons notre ami et camarade Eran Kolirin et nous sommes fiers d’avoir participé au projet de film inspiré du roman éponyme de Sayed Kashua ‘Let It Be Morning’. Nous sommes heureux que le film ait été sélectionné à Cannes.
    Ce film est le fruit d’une production collective qui décrit “l’état de siège” que nous vivons comme l’a écrit le (...)

  • La NAKBA continue

    Ayaled Shaked demande l’expulsion de Salah Hamouri
    Le 30 juin 2021, la ministre de l’Intérieur israélienne a annoncé sur les réseaux sociaux avoir signé la révocation du titre de résidence à Jérusalem de Salah Hamouri.
    Cette décision de l’actuelle ministre de l’Intérieur israélienne met à exécution ce que son prédécesseur avait déjà réclamé en septembre 2020. Cette mesure entraînerait une expulsion définitive et l’impossibilité pour Salah de vivre à Jérusalem mais également en Palestine, c’est à dire l’exil (...)