Amis des arts et de la culture de Palestine

Nouveau film à ne pas manquer Return to Haifa de Kasem Hawal en accès libre jusqu’au 29 juillet

Pour visionner le film cliquez ICI

Synopsis :

Retour à Haïfa est basé sur le roman de Ghassan Kanafani dont l’intrigue se déroule en 1967, lorsque des réfugiés palestiniens vivant dans les territoires nouvellement occupés ont eu l’occasion de visiter les lieux dont ils avaient été expulsés en 1948.
C’est l’histoire de Safia et de Saïd, pris dans l’attaque de la ville d’Haïfa par les forces israéliennes en 1948, paniqués, séparés, forcés d’abandonner leur fils de 5 mois, Khaldoun, alors qu’ils sont expulsés de la ville. Vingt ans plus tard, l’occupant israélien autorise des familles palestiniennes à visiter leur lieu d’origine. Safia et Saïd se rendent devant leur maison à Haifa dans l’espoir de voir leur fils.

Ils découvrent que Khaldoun s’appelle désormais Dov et qu’il a été adopté par des immigrés juifs installés là en 1948. Il vient d’être enrôlé dans l’armée israélienne

Réalisé par : Kassem Hawal
1982 — 92 min

Bonne projection, et à la semaine prochaine



FAIRE UN DON

ACTUALITES

  • Médias détruits à Gaza : RSF demande à la procureure de la CPI de déterminer si ces bombardements constituent des crimes de guerre

    Depuis une semaine, les locaux de 23 médias locaux et internationaux ont été détruits par des frappes aériennes israéliennes ciblées. Les derniers bombardements en date ont détruit, samedi 15 mai, les bureaux de l’agence de presse américaine Associated Press (AP) et de la chaîne qatarie Al-Jazeera. L’armée israélienne justifie ces frappes en expliquant que des équipements du "renseignement militaire" du Hamas, le mouvement islamiste au pouvoir dans la bande de Gaza, se trouvaient dans les immeubles visés. (...)

  • Israël, Cour pénale internationale et ONG

    PAR CHRISTOPHE OBERLIN
    A la suite de l’Agence France Presse, de nombreux médias français reprennent l’événement que constituerait la dénonciation d’un apartheid israélien par l’ONG Nord-américaine Human Rights Watch. C’est faire peu de cas d’un autre événement, historique celui-là, qui est l’ouverture d’une enquête de la Cour Pénale Internationale sur la « Situation dans l’Etat de Palestine » le 3 mars 2021. Et c’est aussi donner aux ONG une importance qu’elles n’ont pas.
    Les organisations non gouvernementales (...)

  • Une Nakba permanente à Jérusalem

    Israël commet une Nakba permanente à Jérusalem-Est occupée.
    Des organisations de colons menacent d’expulser par la force 15 familles palestiniennes de leurs domiciles à Jérusalem dans les quelques mois à venir.
    Cela correspond à 37 maisonnées et à environ 195 individus, selon le groupe palestinien de défense des droits humains Al-Haq.
    Les familles résident dans le secteur de Karm al-Jaouni, quartier de Sheikh Jarrah, et dans le secteur de Batan al-Hawa, quartier de Silwan.
    En novembre, des (...)