Amis des arts et de la culture de Palestine

Nous vous invitons à découvrir le magnifique livre de Joss dray

Nous vous invitons à découvrir le magnifique livre de la photographe Joss Dray « Revenir à Jénine », le témoignage vivant, engagé et intime d’une militante qui accompagne la lutte des réfugiés et du peuple palestinien depuis plusieurs décennies. Et qui a su aussi leur donner la parole et l’image, car tout un chapitre est consacré aux photos et textes réalisés par les habitants du camp de réfugiés de Jénine lors d’ ateliers de création qui se sont tenu en 2017- 2018.

Un livre à mettre entre toutes les mains... et sur les étagères de toutes les bibliothèques des réseaux de lecture publique !!!

REVENIR À JÉNINE

Une histoire vivante du camp de réfugiés 1989-2018

« J’ai découvert les habitants du camp de réfugiés de Jénine en 1989 pendant la première Intifada avec Arna Mer-Khamis que j’ai suivie et photographiée dans ses activités. Elle y avait fondé la Maison des Enfants et s’installait avec les enfants dans la rue, face aux soldats israéliens, pour dessiner, écrire et leur permettre de s’exprimer. Elle a également participé aux comités populaires pour l’éducation, lorsque l’armée israélienne a fermé les écoles palestiniennes.

Depuis le début de mon travail en Palestine, il me tenait à cœur de documenter la
résistance.
De 2001 à 2003, j’ai participé à la Campagne des Missions Civiles pour la Protection du Peuple Palestinien en organisant des missions de création et je suis revenue à Jénine où j’ai entamé un travail de mémoire avec les "enfants d’Arna" devenus adultes.

En 2016, je revins de nouveau à Jénine avec une délégation de l’Association pour les Jumelages entre Camps de Réfugiés Palestiniens et Villes Françaises (AJPF). Dès mon arrivée dans le camp, je retrouvai Najet, Ahlam, Abla, Brahim et Abou El Eiz, ils se souvenaient de notre groupe de 2002-2003. . . »

Joss Dray, août 2020

Commander le livre chez l’éditeur
REVENIR À JÉNINE - SCRIBEST



FAIRE UN DON

ACTUALITES

  • Covid-19 : les Palestiniens abandonnés à leur sort pendant qu’Israël vaccine à tour de bras

    Alors que les Israéliens enregistrent un nombre record de vaccinations, les territoires occupés font toujours des pieds et des mains pour obtenir un vaccin contre le coronavirus.
    Israël s’est vanté de surpasser les autres pays avec sa campagne de vaccination contre le virus Covid-19, plus de 12 % de sa population ayant reçu la première de deux injections depuis décembre.
    Pfizer se vend au plus offrant
    Le pays cherche à être le premier au monde à réussir à se libérer de la Covid-19, en faisant (...)

  • COMMENT UN HOMME INTÈGRE ET COURAGEUX, À LA TÊTE DE L’UNRWA, A ÉTÉ LAMINÉ PAR LES MÉTHODES NAUSÉABONDES DU LOBBY ISRAÉLIEN

    L’enquête de l’ONU sur Pierre Krähenbühl, ancien commissaire général de l’UNRWA, obligé de démissionner après avoir été traîné dans la boue, montre que les accusations portés contre lui étaient fausses, et que le dossier est vide.
    Pierre Krahenbühl, a en fait commis une faute impardonnable : il a défendu les réfugiés palestiniens jusqu’au bout. Il s’est démené pour faire vivre cet organisme des Nations Unies, chargé de veiller à la sécurité alimentaire, sanitaire et éducative des réfugiés palestiniens. Y compris (...)

  • Christophe Oberlin : « L’avenir est à la judiciarisation de la question palestinienne »

    La nouvelle est tombée le 20 décembre 2019. La Procureure auprès de la CPI, Fatou Bensouda annonçait « qu’au terme d’un examen préliminaire approfondi, mené en toute indépendance et objectivité, de l’ensemble des renseignements fiables qui sont en la possession de son Bureau, ce dernier est parvenu à la conclusion que tous les critères définis dans le Statut de Rome pour l’ouverture d’une enquête étaient remplis ».
    L’enjeu de cette enquête ? « Les crimes présumés commis sur le territoire palestinien occupé, (...)