Amis des arts et de la culture de Palestine

Men on Edge - Fisherman’s Diary

Image : Avner Faingulernt ; Montage : Lev Goltser ; Conception sonore : Alex Zaborsky ; Musique : Yansimilar

Pendant quatre ans, les cinéastes ont filmé des pêcheurs palestiniens qui, à la frontière entre Gaza et Israël, vivent en harmonie et travaillent avec des Israéliens sur une plage à demi désertée. Alors que leurs deux peuples s’entredéchirent continuellement, ces hommes ont trouvé une raison et une façon de vivre ensemble. Et si le monde extérieur et ses tensions les rattrapent parfois, la nécessité de la cohabitation ramène entre eux une dynamique où priment un respect mutuel et une réelle affection. Bien qu’au début tout semble paradisiaque, les rapports se complexifient au fur et à mesure que le film avance, et aucun aspect de cette singulière alliance n’est délaissé, qu’il soit politique, affectif ou même érotique… Un vrai message d’espoir, lucide et généreux.

Un très bon documentaire, qui montre "le prix à payer par les israéliens pour l’occupation des territoires, la perte de leurs valeurs et l’impasse de la politique actuelle", comme le résume le réalisateur.

{{Producteur :}} contenu
{{Durée : }} 90 mn
{{Langue(s) :}} Arabe, Hébreux
{{Sous titrage :}} Français


FAIRE UN DON

ACTUALITES

  • COMMENT UN HOMME INTÈGRE ET COURAGEUX, À LA TÊTE DE L’UNRWA, A ÉTÉ LAMINÉ PAR LES MÉTHODES NAUSÉABONDES DU LOBBY ISRAÉLIEN

    L’enquête de l’ONU sur Pierre Krähenbühl, ancien commissaire général de l’UNRWA, obligé de démissionner après avoir été traîné dans la boue, montre que les accusations portés contre lui étaient fausses, et que le dossier est vide.
    Pierre Krahenbühl, a en fait commis une faute impardonnable : il a défendu les réfugiés palestiniens jusqu’au bout. Il s’est démené pour faire vivre cet organisme des Nations Unies, chargé de veiller à la sécurité alimentaire, sanitaire et éducative des réfugiés palestiniens. Y compris (...)

  • Christophe Oberlin : « L’avenir est à la judiciarisation de la question palestinienne »

    La nouvelle est tombée le 20 décembre 2019. La Procureure auprès de la CPI, Fatou Bensouda annonçait « qu’au terme d’un examen préliminaire approfondi, mené en toute indépendance et objectivité, de l’ensemble des renseignements fiables qui sont en la possession de son Bureau, ce dernier est parvenu à la conclusion que tous les critères définis dans le Statut de Rome pour l’ouverture d’une enquête étaient remplis ».
    L’enjeu de cette enquête ? « Les crimes présumés commis sur le territoire palestinien occupé, (...)

  • Déclaration sur l’antisémitisme et la question de Palestine

    Cent vingt-deux intellectuels et intellectuelles palestiniens et arabes répondent à la définition de l’antisémitisme promue par l’Alliance internationale pour la mémoire de l’Holocauste qui est utilisée, dans plusieurs pays d’Europe et d’Amérique, pour réprimer le soutien aux droits palestiniens. Cette Déclaration est publiée conjointement en arabe par Al-Quds (Londres) et Al-Ayyam (Ramallah), en hébreu par Haaretz (Tel-Aviv), en anglais par The Guardian (Londres), en allemand par Die Tageszeitung (Berlin) (...)