Amis des arts et de la culture de Palestine

Les loisirs à Gaza - Témoignages d’élèves du cours de Français, en 3ème au Collège Abdelkader Alhossiny, Khan Younes

Tala, 9ème*
Avoir des loisirs est très utile pour nous parce que l’on peut s’amuser et apprendre en même temps.
Le soir, si je suis libre, je regarde la télévision avec ma famille et pendant cela, on parle, on discute et on rit aussi.
Le week-end, j’aime bien faire un peu de sport ; je fais de la marche avec ma cousine et on va chez mes grands-parents.

En vacances d’été, on a beaucoup de temps libre… Alors j’ai plusieurs activités à faire, je surfe sur internet et je chatte avec mes amies, je partage avec elles des photos et des vidéos. J’écoute de la musique. Je vais à la mer avec ma famille et je fais de la natation.

Neesma, 14 ans
Moi, tous les matins je suis au collège. Le midi, je rentre chez moi ; je fais la prière et je prends mon déjeuner avec ma famille puis je me repose. Le soir je prépare mes cours pour le lendemain et j’étudie si j’ai un examen. Alors je n’ai pas beaucoup de temps libre.

Ameera, 14 ans
Pendant mon temps libre, j’ai beaucoup d’activités à faire ; je dessine, je lis un livre, je fais un peu de sport, j’écoute de la musique. J’adore internet… j’aime correspondre avec des nouveaux amis sur le net.
Je préfère les activités que je peux faire chez moi.
A Gaza, le problème, c’est qu’il n’y a pas beaucoup de clubs, de salles de sports, de bibliothèques, de centres culturels pour pratiquer nos loisirs. C’est dommage !

Lama, 9ème*
Mes loisirs : internet et la lecture !
Je préfère lire les contes, les romans et les histoires ; la lecture développe chez moi l’imagination et m’aide à découvrir des différentes cultures. Je lis à la bibliothèque du collège et à la maison, je lis aussi sur internet, je préfère lire le soir après avoir fini mes devoirs et c’est aussi plus calme. Maintenant je commence à écrire des petits contes et l’année dernière, j’ai participé à plusieurs concours au collège.
En vacances d’été ; je vais à la bibliothèque de la mairie et je participe à plusieurs activités.
Je suis sûre que nous pouvons toujours apprendre avec la lecture.

Neebal, 14 ans
J’ai beaucoup de choses à faire tous les jours. Je me lève tôt et je vais au collège à pied, j’aime marcher.
L’après-midi ; j’aide maman puis je fais mes devoirs et je révise mes cours en écoutant de la musique.
Le soir, si je suis libre, je regarde la télévision, je chatte avec mes copines, je joue sur l’ordinateur… mais je n’aime pas lire.
Dans ma ville ; il n’y a pas beaucoup d’endroits ou des clubs pour pratiquer les activités mais je crois que si on veut vraiment s’amuser on peut le faire.

Sama, 9ème*
Le temps est très important pour moi, et pour les autres.
Il passe vite ! Alors, on doit bien l’exploiter.
Je suis en neuvième et j’ai beaucoup d’examens, beaucoup de devoirs. C’est pour cela que je ne trouve pas le temps de faire ce que je veux.
Le matin, je suis au collège. L’après-midi, je déjeune en famille, je prépare mes cours. Le soir je regarde la télé ou je surfe sur internet, je chatte avec mes amies…. Après, je me couche.
Le vendredi, on va chez mes grands-parents… Mes cousines et moi, on fait des desserts, des jus, du thé… j’aime faire la cuisine.

* La 9ème correspond à la 3ème dans le cursus scolaire français.

Petit sondage :

Le dimanche 5 janvier, les élèves ont répondu à la question suivante : Quels sont tes trois loisirs préférés ?

Voici les résultats :

Nombres de filles interrogées : 46 élèves
- Surfer sur internet / Chatter : 74%
- Ecouter de la musique : 43%
- Nager : 39%
- Regarder la télévision : 37%
- Football : 22%
- Faire du sport : 19%
- Lire : 15%
- Dessiner : 13%
- Faire la cuisine : 13%
- Faire de la musique : 4%
- Basketball : 2%



FAIRE UN DON

ACTUALITES

  • Appel au boycott des produits israéliens : quand le ministère français de la Justice refuse de distinguer entre des produits et des hommes

    Peut-on encore espérer des autorités françaises une attitude rationnelle au sujet des appels au boycott des produits israéliens ? On peut légitimement se poser la question à la lecture d’une récente dépêche du ministère de la justice.
    Dans son arrêt Baldassi du 11 juin 2020 condamnant la France [1], la Cour européenne des droits de l’homme (CEDH) a jugé que l’appel au boycott des produits israéliens ne peut pas en soi constituer une infraction pénale : il est en effet couvert par la liberté d’expression (...)

  • Gare au faucon : Ce que nous réserve Joe Biden en matière de politique étrangère

    Le monde sera-t-il un endroit plus sûr si Joe Biden remplace Donald Trump à la Maison-Blanche ? Rien n’est moins sûr. Le futur nouveau président des États-Unis a commencé sa carrière politique en protestant contre la guerre au Vietnam. Mais par la suite, le sénateur démocrate devenu vice-président d’Obama a pris fait et cause pour toutes sortes de guerres directes et indirectes. Portrait d’un produit pur jus de l’impérialisme US qui ne présage rien de bon pour la paix dans le monde. (IGA)
    Des millions de (...)

  • Les progressistes continueront à se battre pour la Palestine – avec ou sans Biden

    "Biden peut essayer d’ignorer ces voix, y compris celles des mouvements populaires et des coalitions comme Black Lives Matter qui ont défendu la liberté des Palestiniens. Mais comme d’autres causes urgentes – dégradation du climat, soins de santé pour tous, droits des travailleurs – la Palestine ne disparaîtra pas de sitôt de l’ordre du jour de la gauche."
    Lire la suite de cet article d’Edo Konrad, rédacteur en chef du site +972mag.com en date du 10 novembre dernier sur lesite de l’Agence.
    Lire aussi (...)