Amis des arts et de la culture de Palestine

Le Livre de Handala

Les dessins de résistance de Naji Al-Ali ou l’autre histoire de Palestine

Préface de Plantu

Postface de Alain Gresh

Avec ce livre et malgré – il faut dire plutôt en dépit de – l’assassinat de son papa, le petit Handala (prononcer Hanthala comme en anglais) continue de creuser son sillon pour la cause du peuple palestinien afin que justice lui soit rendue.

« Le dessinateur Naji a été assassiné en 1987, à Londres, à cause des ses convictions politiques qu’il exprimait à merveille à travers ses dessins et son petit personnage nommé Handala. Tous deux, pratiquement inconnus en France, sont, en revanche, très célèbres dans tout le Moyen-Orient. Naji était un militant palestinien particulièrement lucide et Handala et lui étaient inséparables. Les cheveux hirsutes, en haillons reprisés, pieds nus, les mains constamment croisées dans le dos, Handala était le témoin de toutes les saloperies du monde que dénonçait son créateur, impitoyablement clairvoyant. Ils formaient une sacrée paire, ces deux là, à tel point que quand Naji fut tué Handala poursuivit le combat. Ce livre, en rendant hommage à Naji, va épauler Handala dans son engagement ; » Siné Dessinateur

ISB 978-2-9534496-3-1 Prix TTC France : 15€ en vente dans notre boutique



FAIRE UN DON

ACTUALITES

  • Ce que vous devez savoir sur l’enquête de la CPI sur les crimes de guerre en Palestine occupée

    Fatou Bensouda, procureur en chef de la Cour pénale internationale (CPI), a, une fois pour toutes, levé les doutes sur la compétence de la Cour pour enquêter sur les crimes de guerre commis en Palestine occupée.
    Le 30 avril, Bensouda a publié un document de 60 pages établissant dans le détail les bases juridiques de cette décision, concluant que « l’Accusation a soigneusement examiné les observations des participants, et reste d’avis que la Cour a compétence sur le Territoire palestinien occupé ». (...)

  • La Haute Cour de justice israélienne : un leurre, dénonce Gideon Levy

    Dans un article intitulé "Où a été la Haute Cour de justice jusqu’ici ?", Gidéon Levy s’attaque à ceux qui essaient de faire passer cette dernière pour un parangon de justice et Israël pour une démocratie.
    "La Haute Cour de justice est l’un des stratagèmes les plus intelligents d’Israël. Rien ne vaut la Haute Cour pour incarner Israël tel qu’il souhaite être vu : éclairé, constitutionnel, démocratique. La Haute Cour est son Dôme de fer en matière de démocratie. S’il y a des injustices, la Haute Cour les (...)

  • Covid-19 en Palestine : la double lutte des Palestiniens contre une épidémie et l’apartheid

    J’écris ceci un jour qui a vu la confirmation d’une augmentation soudaine et à contretemps des cas de Covid-19 parmi les Palestiniens du petit quartier de Silwan, à Jérusalem-Est.
    Ce même jour, des soldats israéliens au poste de contrôle de Qalandia m’ont interdit l’accès à mon lieu de travail à Ramallah, bien que je leur ai montré montré ma carte de responsable officielle d’urgence du ministère palestinien de la Santé – un document qui a été ignoré par les soldats avec les mots suivant : « Nous ne (...)