Amis des arts et de la culture de Palestine

La broderie palestinienne traditionnelle « Tatreez » est ajoutée à la liste du patrimoine culturel de l’UNESCO

À l’occasion de la 16ème session du Comité intergouvernemental pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel, qui a lieu virtuellement du 13 au 18 décembre 2021, une broderie palestinienne traditionnelle a été ajoutée à la liste du patrimoine culturel de l’UNESCO.

@Tania Tamari Nasir, Palestine, 2019
Cette broderie palestinienne, aussi appelée « tatreez », incarne un savoir-faire artistique qui se transmet de génération en génération au sein du peuple palestinien. Que ce soit pour un usage personnel ou comme source de revenu, on peut retrouver ces broderies sur des robes et des coiffes, mais également sur toutes sortes d’accessoires.

@Wafaa Abu Gulmee, Palestine, 2020
Dotée d’une grande popularité, le choix des symboles, des motifs et des couleurs permet d’indiquer l’identité régionale de la femme, ou bien son statut marital. Caractérisée comme une « pratique sociale et intergénérationnelle », cette broderie palestinienne correspond ainsi à la définition du patrimoine culturel immatériel de l’UNESCO, qui mêle manifestation culturelle, richesse des connaissances et relation intergénérationnelle.

Cette inscription par l’UNESCO de « l’art de la broderie en Palestine, pratiques, compétences, connaissances et rituels » sur la liste du patrimoine culturel immatériel de l’humanité marque une étape cruciale dans la protection de l’histoire et du patrimoine culturel palestinien, à une époque où l’identité palestinienne doit faire face à de nombreux défis. Parmi eux, l’occupation et l’appropriation culturelle sont deux éléments qui tentent de mépriser et d’effacer le peuple palestinien. À cet égard, lors du Concours international Miss Univers, qui a eu lieu en Israël à la mi-décembre, certaines candidates ont fait l’objet de vives critiques pour avoir participé à l’effacement des Palestiniens et de leur culture sur la scène mondiale.

Le 16 décembre 2021, par l’Agence Média Palestine



FAIRE UN DON

ACTUALITES

  • Des figures de proue du théâtre britannique accusent de Maccarthysme le prix européen de théâtre des temps modernes

    Un prix couronnant l’œuvre de toute une vie, attribué à Caryl Churchill, retiré pour son soutien aux Palestiniens. Ce retrait donne lieu à une intervention importante de plus de 170 acteurs, metteurs en scène et écrivains.
    Plus de 170 acteurs, écrivains et metteurs en scène ont accusé de « Maccarthysme moderne » le jury du Prix 2022 du théâtre européen décerné en Allemagne, après qu’il a retiré le Prix de l’œuvre d’une Vie à la dramaturge britannique de renom Caryl Churchill pour son soutien aux droits des (...)

  • Le Forum des échecs palestinien à la FIDE : Déplacez le championnat du monde d’échecs par équipes de Jérusalem-Est occupée

    Le Forum des échecs palestinien du camp de réfugiés de Chatila appelle la Fédération internationale des échecs à déplacer le tournoi de Jérusalem-Est palestinienne occupée par Israël. Chère Fédération internationale des échecs et équipes participantes du Championnat du monde par équipes 2022,
    Nous vous écrivons depuis le Forum palestinien d’Échecs du camp de réfugiés palestiniens de Chatila au Liban pour demander instamment à la Fédération internationale des échecs (FIDE) de ne pas organiser le Championnat du (...)

  • En Cisjordanie occupée, le casse-tête des restrictions de séjour pour les étrangers

    De nouvelles restrictions d’entrée et de séjour pour les étrangers entrent en vigueur jeudi en Cisjordanie occupée, dans un contexte particulièrement tendu. Critiquées par les organisations de défense des droits humains, ces mesures israéliennes inquiètent également l’administration américaine.
    C’est une nouvelle procédure administrative particulièrement controversée qui entre en vigueur jeudi 20 octobre pour les étrangers souhaitant résider, travailler, étudier ou encore faire du bénévolat en Cisjordanie (...)