Amis des arts et de la culture de Palestine

LITTLE PALESTINE, JOURNAL D’UN SIÈGE ; Prochainement dans les cinémas français

Avec LITTLE PALESTINE, JOURNAL D’UN SIÈGE, le Palestinien Abdallah Al-Khatib livre un documentaire bouleversant sur les violences de la guerre, le martyre d’un peuple, mais aussi un précieux témoignage d’outre-tombe : celui d’un quartier aujourd’hui disparu.

Yarmouk était le plus grand camp de réfugiés palestiniens du monde. Créé par l’ONU et les autorités syriennes en 1957, ce triangle de 2km² enserré dans le sud de Damas, comptait près de 150 000 habitants au début de la guerre de Syrie en 2011. Assiégé par les forces du régime de Bachar el-Assad en 2014, il est conquis par l’État islamique et finalement repris et rasé par les bombardements russes. Les autorités syriennes empêcheront le retour des habitants palestiniens dans leurs anciennes maisons.
Le réalisateur est ici le dernier témoin de ce peuple qui après son éviction de la Palestine en 1948 se retrouve pris au piège des logiques de la guerre civile syrienne. Bachar, qui a fait boucler le camp pour étouffer de potentiels groupes armés terrés dans l’enclave, impose sa guerre à une population civile qui continue pourtant de crier son attachement à l’unité avec ses hôtes syriens sous les barils d’explosifs balancés depuis les hélicoptères.
Ici comme à Jaffa ou à Gaza, on célèbre les morts à la prière du vendredi. Ici aussi on brandit dans des keffiehs les corps des enfants martyrisés, mais cette fois-ci à Yarmouk on meurt surtout de faim. La célébration des défunts et le partage de la douleur sont le dernier ciment de ces habitants qui ont tout perdu. Il n’y a plus rien à manger, mais on continue à vivre avec dignité : on joue aux échecs, au piano, on chante, on se balance des vannes, on tague sur les murs et on joue entre gosses alors que le ciel crie sa colère et le ventre crie famine.
Les images inédites de Yarmouk resteront un coup de poing et une tache indélébile !
Prochainement au cinéma !
Source L’ACID



FAIRE UN DON

ACTUALITES

  • Dévoiler les fictions juridiques d’Israël

    Le 3 juillet, des drones israéliens ont lancé des frappes aériennes sur le camp de réfugiés de Jénine en Cisjordanie occupée, et plus de 1 000 soldats ont envahi la zone. L’assaut de deux jours était la plus grande opération militaire en Cisjordanie depuis 2002. Lorsque les forces israéliennes se sont retirées du camp, les soldats avaient tué 12 palestiniens, en avaient blessé plus de 100 et forcé des milliers de personnes à fuir leurs maisons. Ils avaient également attaqué les infrastructures du camp, (...)

  • VICTOIRES PALESTINIENNES

    Le joueur palestinien Younis Halabi, de Jérusalem, se classe premier du championnat méditerranéen de Kung Fu organisé au Liban.
    Cette semaine deux nageurs palestiniens, Valerie Tarazi et Yazan Bawab, ont remporté 3 médailles d’or pour la Palestine, une première dans l’histoire de la Palestine.
    Valerie Tarazi a remporté les deux premières médailles d’or de la Palestine au 50 mètres brasse et au 100 mètres brasse. Victoires palestiniennes A l’issue des épreuves sportives qui se sont déroulées, mercredi (...)

  • Israël hors du Tour de France !

    Du 1er au 23 juillet 2023, le Tour de France s’élancera sur les routes du Pas-Basque et de France pour sa 110 ? édition. Une nouvelle fois, la plus grande compétition de cyclisme au monde accueille sur la ligne de départ l’équipe Israël Premier Tech.
    Fondée par le lobbyiste israélo-canadien Sylvan Adams, qui s’appelle lui-même « l’ambassadeur auto-proclamé d’Israël », cette équipe est un outil de softpower et de sportswashing au service de l’occupation israélienne. Pour cette édition 2023, cette ambition est (...)