Amis des arts et de la culture de Palestine

L’Egypte se dit prête à rouvrir le passage de Rafah de façon permanente

Un responsable égyptien de haut niveau a déclaré samedi que l’Egypte avait l’intention d’ouvrir en permanence le passage de Rafah à condition qu’il soit supervisé par le gouvernement d’unité nationale. Il a précisé que l’Egypte demanderait que le président Mahmoud Abbas rouvre les locaux présidentiels dans la Bande de Gaza.

L’Egypte se dite prête à rouvrir le passage de Rafah de façon permanente

Selon ce responsable, qui a demandé à Ma’an de rester anonyme, les autorités égyptiennes ont accueili avec satisfaction l’engagement du Hamas pour la réconciliation qui, pour le Caire, facilite la coopération avec le Hamas.

Cependant, il a dit que le Hamas devait rester séparé des Frères Musulmans et ne pas interférer dans les affaires égyptiennes.

Le président égyptien Abdul Fattah al-Sisi a soutenu avec force le gouvernement d’unité nationale et il n’empêchera pas l’ouverture permanente de Rafah tant que le terminal sera géré par les autorités palestiniennes "légales", a dit le responsable égyptien.

Une réunion en Egypte entre Sisi et Abbas étudiera la "faisabilité réelle" de l’ouverture du passage et l’organisation de la coopération égypto-palestinienne maintenant que la réconciliation a réussi, a conclu le responsable.

Le passage de Rafah est la principale connexion entre les 1,7 million de Palestiniens à Gaza et le monde extérieur, mais l’Egypte le maintient strictement fermé dans le cadre du blocus appliqué conjointement avec Israël.

La Bande de Gaza souffre de pénuries généralisées et de crises humanitaires récurrentes résultant du siège, qui est en place depuis 2007.

Source : Maan News

Traduction : MR pour ISM



FAIRE UN DON

ACTUALITES

  • LE JUGEMENT HISTORIQUE DE LA COUR EUROPÉENNE DES DROITS DE L’HOMME EST DÉFINITIF !

    Ça y est ! C’est définif : il n’y a pas eu de recours de la part du gouvernement français auprès de la Chambre d’appel de la Cour Européenne des droits de l’Homme, en ce 18 septembre 2020, qui était la date limite pour un éventuel recours. L’Etat français est bel et bien condamné pour avoir sanctionné l’appel au boycott d’Israel, indique Me Grégory THUAN Dit DIEUDONNE !
    C’est curieux comme les médias dominants ont été discrets sur ce scoop historique, dont la portée s’étend à la totalité du continent (...)

  • Washington sanctionne Fatou Bensouda, la procureure de la Cour pénale internationale

    Washington dénonce l’enquête pour crimes de guerre et crimes contre l’humanité en Afghanistan et les enquêtes contre Israël pour crimes de guerre en Cisjordanie et dans la bande de Gaza.
    Washington avait auparavant déjà interdit d’entrée aux Etats-Unis des responsables de la Cour et révoqué le visa américain de Fatou Bensouda.
    Après des mois de menaces et à deux mois de la présidentielle aux Etats-Unis, l’administration de Donald Trump a mis sa menace à exécution contre Fatou Bensouda, la procureure de la (...)

  • La vie sous surveillance dans la plus grande prison du monde

    Les drones israéliens : Une torture de tous les instants pour les Gazaouis
    Le traumatisme de la population Gazaouie créé par la surveillance constante
    des drones israélien
    Souce : CAPJPO EuroPalestine