Amis des arts et de la culture de Palestine

Girafada, un très bon film sur l’occupation de la Palestine

À Qalqilya, ville palestinienne de Cisjordanie encerclée de tous côtés par le mur d’annexion il y a un zoo. Et dans ce zoo, des girafes. En 2003, au début de la seconde intifada, Rani Massalha, qui vivait à l’époque en Europe, apprend par une dépêche le décès d’un des animaux.

« J’ignorais qu’il existait un zoo en Palestine, raconte-t-il au Figaro, et je me suis mis aussitôt en tête d’agir pour qu’il acquière une nouvelle girafe en pratiquant un échange d’animal avec un zoo israélien. Il me semblait que c’était une manière de rendre aux enfants palestiniens le seul espace où ils pouvaient encore prétendre à vivre les bonheurs de leur âge. »

Sa tentative n’a pas abouti, du moins sous cette forme. Car elle a conduit Rani Massalha vers le cinéma et son premier film, Girafada, reprend cette histoire pour en faire une aventure à la fois allègre et mélancolique, portée par un enfant de 10 ans, Ziad, victime comme tous les siens des exactions des colons et de l’armée d’occupation.

Un grand moment de cinéma. A voir sans tarder.



FAIRE UN DON

ACTUALITES

  • Pascal Boniface porte plainte contre la « Brigade juive »

    "Pascal Boniface est soulagé. Sa plainte contre la « Brigade juive » pour dégradations, initialement refusée, vient d’être acceptée" , annonce Nadir Dendoune dans le Courrier de l’Atlas
    « C’est le commissariat du 11è qui m’a appelé pour nous annoncer la bonne nouvelle », témoigne le géopolitologue français, spécialiste de la question israélo-palestinienne et qui est régulièrement la cible d’attaques émanant des mouvements pro-israéliens. « C’est une victoire pour la liberté d’expression et contre les violences (...)

  • Cour Pénale Internationale : face aux Palestiniens, Badinter défend Netanyahou

    La Procureure de la Cour Pénale Internationale, Fatou Bensouda, a annoncé le 20 décembre 2019 son intention d’ouvrir une enquête sur les éventuels crimes de guerre commis depuis juin 2014 en Israël-Palestine. Afin de délimiter son travail d’enquête, la procureure a demandé officiellement à la Cour de préciser que la juridiction de la Cour Pénale Internationale s’applique bien à la Palestine et que le territoire d’enquête comprend la Cisjordanie, Jérusalem Est et Gaza. Fatou Bensouda a également conseillé à (...)

  • Un texte d’Eléonore Bronstein, en soutien à Mohamad Bakri, réalisateur du film "Jénine Jénine" :

    "Modestement, je voudrais exprimer toute ma solidarité avec Mohammad Bakri convoqué aujourd’hui devant un tribunal israélien suite à une plainte d’un ancien soldat d’élite pour diffamation.
    Le tort de Mohammad ? (en plus d’être Palestinien, je veux dire) : avoir réalisé, il y a presque 20 ans, un film documentaire intitulé " Jénine Jénine" dans lequel il exposait des témoignages de survivant.e.s du massacre israélien du camp pendant la répression de la seconde Intifada.
    Il est, depuis, harcelé, empêché de (...)