Amis des arts et de la culture de Palestine

« Gaza Mon Amour » nominé au Festival international du film de Venise

Le film Gaza Mon Amour fera partie de la sélection officielle de la Mostra de Venise, l’un des cinq plus grands festivals de film au monde, qui se déroulera en septembre prochain.

Gaza Mon Amour est un long métrage réalisé par Tarzan et Arab Nasser, deux frères palestiniens nés à Gaza. Un an suivant leur naissance, les derniers cinémas à Gaza ont dû fermer. C’est après avoir été diplômés des Beaux-Arts de l’université Al-Aqsa, que les deux hommes ont développé leur passion pour le cinéma.

Ce long métrage n’est pas le seul film à succès réalisé par les frères Nasser. À ce jour, les deux frères jumeaux comptent trois long métrages en plus à leur actif ; dont Dégradé (2016) sorti en salle en France qui marque la première coproduction officielle entre la France et la Palestine et Apollo (2019).

En 2010, ils écrivent, produisent et réalisent leur premier court-métrage, Colourful Journey, nominé au Festival du film de Rotterdam en 2012. Condom Lead est leur deuxième court-métrage, sélectionné au Festival de Cannes en mai 2013. Le film raconte l’intimité perturbée d’un couple pendant la guerre. En 2013, ils écrivent et réalisent Apartment 10/14, un court-métrage qui a également été nominé au Festival international du Film de Dubaï en 2014.

Gaza Mon Amour (2020) / Fiction / Arabe / 1h25
Synopsis :

Issa, un pêcheur de soixante ans, est secrètement amoureux de Siham, une femme qui travaille comme couturière au marché. Finalement déterminé à proposer, Issa découvre une ancienne statue d’Apollon dans son filet de pêche, qu’il décide de cacher chez lui. Quand les autorités locales découvrent l’existence de ce mystérieux trésor, les ennuis commencent pour Issa. Parviendra-t-il à déclarer son amour à Siham ?



FAIRE UN DON

ACTUALITES

  • « POURQUOI JE NE PARTICIPE PAS AUX MANIFESTATIONS À TEL AVIV », PAR GIDEON LEVY

    Samedi, des manifestants anti-extrême droite brandissent des drapeaux israéliens au centre Horev à Haïfa. Encore une fois je ne suis pas allé place Habima, ni rue Kaplan, pour rejoindre les manifestations », écrit Gideon Levy dans le journal israélien Haaretz.
    "Pourquoi je ne participe pas aux manifestations à Tel Aviv" « Mes jambes ne m’y ont pas porté et mon cœur m’a empêché de participer à une protestation largement justifiée, mais qui n’est pas ma protestation. Une manifestation recouverte d’une mer de (...)

  • ALLEMAGNE : APRÈS LES JUIFS, LES PALESTINIENS ?

    L’Allemagne, le pays sans doute le plus vulnérable au monde à la propagande sioniste, vu son passé, est en train de concocter des mesures de répression surréalistes contre tout ce qui est de près ou de loin palestinien, ou défendant la cause palestinienne !
    Un nouveau rapport publié par la Conférence allemande des ministres de l’Intérieur (IMK), concentrée sur « la prévention et l’intervention contre l’antisémitisme relatif à Israël » fait un total amalgame entre antisionisme et antisémitisme en se servant (...)

  • Des figures de proue du théâtre britannique accusent de Maccarthysme le prix européen de théâtre des temps modernes

    Un prix couronnant l’œuvre de toute une vie, attribué à Caryl Churchill, retiré pour son soutien aux Palestiniens. Ce retrait donne lieu à une intervention importante de plus de 170 acteurs, metteurs en scène et écrivains.
    Plus de 170 acteurs, écrivains et metteurs en scène ont accusé de « Maccarthysme moderne » le jury du Prix 2022 du théâtre européen décerné en Allemagne, après qu’il a retiré le Prix de l’œuvre d’une Vie à la dramaturge britannique de renom Caryl Churchill pour son soutien aux droits des (...)