Amis des arts et de la culture de Palestine

« Gaza Mon Amour » nominé au Festival international du film de Venise

Le film Gaza Mon Amour fera partie de la sélection officielle de la Mostra de Venise, l’un des cinq plus grands festivals de film au monde, qui se déroulera en septembre prochain.

Gaza Mon Amour est un long métrage réalisé par Tarzan et Arab Nasser, deux frères palestiniens nés à Gaza. Un an suivant leur naissance, les derniers cinémas à Gaza ont dû fermer. C’est après avoir été diplômés des Beaux-Arts de l’université Al-Aqsa, que les deux hommes ont développé leur passion pour le cinéma.

Ce long métrage n’est pas le seul film à succès réalisé par les frères Nasser. À ce jour, les deux frères jumeaux comptent trois long métrages en plus à leur actif ; dont Dégradé (2016) sorti en salle en France qui marque la première coproduction officielle entre la France et la Palestine et Apollo (2019).

En 2010, ils écrivent, produisent et réalisent leur premier court-métrage, Colourful Journey, nominé au Festival du film de Rotterdam en 2012. Condom Lead est leur deuxième court-métrage, sélectionné au Festival de Cannes en mai 2013. Le film raconte l’intimité perturbée d’un couple pendant la guerre. En 2013, ils écrivent et réalisent Apartment 10/14, un court-métrage qui a également été nominé au Festival international du Film de Dubaï en 2014.

Gaza Mon Amour (2020) / Fiction / Arabe / 1h25
Synopsis :

Issa, un pêcheur de soixante ans, est secrètement amoureux de Siham, une femme qui travaille comme couturière au marché. Finalement déterminé à proposer, Issa découvre une ancienne statue d’Apollon dans son filet de pêche, qu’il décide de cacher chez lui. Quand les autorités locales découvrent l’existence de ce mystérieux trésor, les ennuis commencent pour Issa. Parviendra-t-il à déclarer son amour à Siham ?



FAIRE UN DON

ACTUALITES

  • LE JUGEMENT HISTORIQUE DE LA COUR EUROPÉENNE DES DROITS DE L’HOMME EST DÉFINITIF !

    Ça y est ! C’est définif : il n’y a pas eu de recours de la part du gouvernement français auprès de la Chambre d’appel de la Cour Européenne des droits de l’Homme, en ce 18 septembre 2020, qui était la date limite pour un éventuel recours. L’Etat français est bel et bien condamné pour avoir sanctionné l’appel au boycott d’Israel, indique Me Grégory THUAN Dit DIEUDONNE !
    C’est curieux comme les médias dominants ont été discrets sur ce scoop historique, dont la portée s’étend à la totalité du continent (...)

  • Washington sanctionne Fatou Bensouda, la procureure de la Cour pénale internationale

    Washington dénonce l’enquête pour crimes de guerre et crimes contre l’humanité en Afghanistan et les enquêtes contre Israël pour crimes de guerre en Cisjordanie et dans la bande de Gaza.
    Washington avait auparavant déjà interdit d’entrée aux Etats-Unis des responsables de la Cour et révoqué le visa américain de Fatou Bensouda.
    Après des mois de menaces et à deux mois de la présidentielle aux Etats-Unis, l’administration de Donald Trump a mis sa menace à exécution contre Fatou Bensouda, la procureure de la (...)

  • La vie sous surveillance dans la plus grande prison du monde

    Les drones israéliens : Une torture de tous les instants pour les Gazaouis
    Le traumatisme de la population Gazaouie créé par la surveillance constante
    des drones israélien
    Souce : CAPJPO EuroPalestine