Amis des arts et de la culture de Palestine

Exposition : " We Breathe Freedom "

Photographies de Mahmoud Al-Kurd

Vernissage le vendredi 12 juin 2015 de 12h à 14h30 !

Cette série photographique a été réalisée en 2014 suite à l’intervention militaire israélienne sur Gaza. Ces attaques violentes et destructrices sur Gaza ont compté plus de 2000 morts, de vies perdues et d’histoires inachevées. Cette série entend dire au monde l’histoire du peuple palestinien et l’injustice que l’on y subit au quotidien… Des photos qui parlent au cœur, avant l’esprit.

Né à Gaza (camp de réfugiés de Jabalya) en 1992, Mahmoud Al-Kurd est un jeune photographe d’art. Diplômé d’une licence de littérature anglaise de l’université d’Al-Azhar (Gaza), il pratique la photographie en autodidacte depuis son plus jeune âge.

Il est le gagnant du Prix des jeunes créateurs palestiniens pour la diversité des expressions artistiques, organisé par l’Institut culturel franco-palestinien.

Toutes les photos de Mahmoud Al-Kurd, sur son site internet.

Dans le cadre du Festival des Jeunes Créateurs Contemporains Palestiniens, organisé par l’Institut Culturel Franco-Palestinien

Pour voir toute la programmation du festival, cliquez ici.

Entrée libre ! Ouvert du lundi au samedi, de 10h à 12h30 et de 13h30 à 19h

iReMMO
5, rue Basse des Carmes
75005 Paris
(Maubert Mutualité)
01 43 29 05 65 – www.iremmo.org



FAIRE UN DON

ACTUALITES

  • Déclaration sur l’antisémitisme et la question de Palestine

    Cent vingt-deux intellectuels et intellectuelles palestiniens et arabes répondent à la définition de l’antisémitisme promue par l’Alliance internationale pour la mémoire de l’Holocauste qui est utilisée, dans plusieurs pays d’Europe et d’Amérique, pour réprimer le soutien aux droits palestiniens. Cette Déclaration est publiée conjointement en arabe par Al-Quds (Londres) et Al-Ayyam (Ramallah), en hébreu par Haaretz (Tel-Aviv), en anglais par The Guardian (Londres), en allemand par Die Tageszeitung (Berlin) (...)

  • Appel au boycott des produits israéliens : quand le ministère français de la Justice refuse de distinguer entre des produits et des hommes

    Peut-on encore espérer des autorités françaises une attitude rationnelle au sujet des appels au boycott des produits israéliens ? On peut légitimement se poser la question à la lecture d’une récente dépêche du ministère de la justice.
    Dans son arrêt Baldassi du 11 juin 2020 condamnant la France [1], la Cour européenne des droits de l’homme (CEDH) a jugé que l’appel au boycott des produits israéliens ne peut pas en soi constituer une infraction pénale : il est en effet couvert par la liberté d’expression (...)

  • Gare au faucon : Ce que nous réserve Joe Biden en matière de politique étrangère

    Le monde sera-t-il un endroit plus sûr si Joe Biden remplace Donald Trump à la Maison-Blanche ? Rien n’est moins sûr. Le futur nouveau président des États-Unis a commencé sa carrière politique en protestant contre la guerre au Vietnam. Mais par la suite, le sénateur démocrate devenu vice-président d’Obama a pris fait et cause pour toutes sortes de guerres directes et indirectes. Portrait d’un produit pur jus de l’impérialisme US qui ne présage rien de bon pour la paix dans le monde. (IGA)
    Des millions de (...)