Amis des arts et de la culture de Palestine

"Ecrivains des Frontieres, un voyage en Palestine(s)"

Samir ABDALLAH et José REYNÈS

Samir Abdallah, réalisateur : "Je me suis rendu à Ramallah avec huit prix Nobel de littérature, qui composaient la délégation du Parlement international des écrivains. Le but du voyage était de rencontrer Mahmoud Darwish, afin de lui apporter un témoignage de solidarité et, à travers lui, au peuple palestinien.[Mahmoud Darwich n’avait pas pu se rendre au congres du Parlement international des ecrivains car les Autorites avaient refuse de lui delivrer un visa]. Pendant une semaine, nous sommes allés à Ramallah, à Gaza, à Haïfa à la rencontre d’autres écrivains et artistes. Côté israélien, nous avons rencontré plusieurs artistes ainsi que des universitaires, fortement opposés à la politique de Sharon."

L’écrivain français Christian Salmon :" Nous voulons écouter et faire entendre d’autres voix dans le fracas de la guerre, celle des écrivains, des artistes, des universitaires, de tous ceux qui préparent l’avenir... Opposer à la logique de la guerre, non pas une force d’interposition mais des forces d’interprétation".

Avec l’Américain Russell Banks, le Nigérian Wole Soyinka, le Portugais José Saramago, le Chinois Bei Dao, le Sud-africain Breyten Breytenbach, l’Espagnol Juan Goytisolo, l’Italien Vincenzo Consolo, le français Christian Salmon, accompagnés de Leila Shahid et Elias Sanbar...

{{Producteur :}} © L'YEUX OUVERTS
{{Durée : }} 80 mn
{{Langue(s) :}} Arabe, Hébreux, Anglais
{{Sous titrage :}} Français


FAIRE UN DON

ACTUALITES

  • Allez à Gaza et criez « plus jamais ça » par Gidéon Lévy

    Il est très important de se souvenir du passé, et il n’en demeure pas moins important que d’être conscient et de faire face à ce qu’il se passe dans le présent. Les dizaines de chefs d’État qui sont arrivés en Israël hier se souviennent peut-être du passé, mais ils gomment le présent. En se taisant, en détournant leurs yeux de la réalité tout en s’alignant de manière inconditionnelle sur les positions d’Israël, ils ne manquent pas seulement à leurs devoirs, ils trahissent aussi la mémoire du passé au nom (...)

  • Comment la campagne BDS a-t-elle progressé en 2019 ?

    L’année qui vient de s’écouler a été témoin du développement régulier de la campagne non violente de Boycott, Désinvestissement et Sanctions (BDS), qui a pour objectif de contraindre Israël à respecter les droits des Palestiniens.
    Le mouvement du BDS a enregistré des victoires significatives en 2019, malgré l’accumulation des diffamations, des attaques ciblées et des tentatives directes de le criminaliser.
    Des États-Unis au Canada en passant par l’Europe, les gouvernements ont soutenu la campagne que (...)

  • Flottille vers Gaza : la procureure de la CPI réitère son refus de poursuivre Israël

    La procureure de la Cour pénale internationale (CPI) a réaffirmé lundi qu’il n’y avait pas matière à poursuivre Israël pour le raid meurtrier contre une flottille humanitaire à destination de Gaza en mai 2010.
    La décision de la procureure Fatou Bensouda survient trois mois après que la CPI lui a ordonné, pour la deuxième fois, de réexaminer la nécessité ou non de poursuivre Israël.
    "Il n’y a toujours pas de base raisonnable pour ouvrir une enquête", a déclaré Mme Bensouda à la Cour, dans un document (...)