Amis des arts et de la culture de Palestine

Des sociétés israéliennes ont gagné l ?offres de l’ONU pour reconstruire la bande de Gaza

Des sociétés israéliennes ont gagné l ?offres de l’ONU pour reconstruire la bande de Gaza, suscitant la colère des Palestiniens ; l ?Union Palestinienne des Entrepreneurs interdit à ses membres de collaborer avec les Israéliens

De nombreuses entreprises israéliennes ont récemment gagné l ?offres des Nations Unies pour les projets de reconstruction dans la bande de Gaza, entraînant la colère des entrepreneurs palestiniens qui prétendent qu’ils étaient surenchéri par le pays qui a détruit leur infrastructure.

Plus de trois ans après qu’Israël ai infligé des dommages étendus sur l’infrastructure de la bande de Gaza au cours de l’Opération Plomb Durci, une offensive visant à restreindre sans relâche les tirs de roquettes du Hamas sur Israël, deux sociétés israéliennes ont gagné les offres émises par le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF) pour construire un bassin de plantes aquatiques dans la b ! ande de Gaza, a rapporté jeudi le quotidien Al-Quds Al-Arabi, basée à Londres.

Oussama Kahil, chef adjoint de l’Union palestinienne des Entrepreneurs, a déclaré au quotidien qu’un certain nombre de sociétés israéliennes ont contacté les entrepreneurs dans la bande de Gaza en leur offrant la moitié des recettes des offres des pour exécuter les projets.

"Il est déraisonnable que l’occupation israélienne soit récompensé pour la destruction de l’économie de Gaza," a déclaré à Al-Kahil Quds Al-Arabi. "Il a mené une guerre sans relâche sur nos moyens de subsistance, et maintenant nos marchés sont ouverts à ses entreprises."

Kahil a déclaré que son syndicat a envoyé des lettres à tous les entrepreneurs dans la bande de Gaza, les mettant en garde contre la ! coopération avec des entreprises israéliennes.

"Un sens de la moralité et le patriotisme ne permettra à personne de traverser ces lignes rouges », a-t-il dit. L ?Association des Ingénieurs Palestiniens a également déclaré qu’elle serait dans l ?obligation " de poursuivre juridiquement et à l’échelle nationale " les membres qui travailleraient avec Israël.

L’Autorité palestinienne a annoncé précédemment qu’il en coûterait 2,8 milliards de dollars pour reconstruire Gaza. Aucun commentaire de l’UNICEF n ?était disponible au moment de la publication.

Par Elhanan Miller le 24 mai 2012
N’oubliez pas de visiter notre site : http://WWW.enfantsdepalestine.org
Contact : info@enfantsdepalestine.org



FAIRE UN DON

ACTUALITES

  • Une Nakba permanente à Jérusalem

    Israël commet une Nakba permanente à Jérusalem-Est occupée.
    Des organisations de colons menacent d’expulser par la force 15 familles palestiniennes de leurs domiciles à Jérusalem dans les quelques mois à venir.
    Cela correspond à 37 maisonnées et à environ 195 individus, selon le groupe palestinien de défense des droits humains Al-Haq.
    Les familles résident dans le secteur de Karm al-Jaouni, quartier de Sheikh Jarrah, et dans le secteur de Batan al-Hawa, quartier de Silwan.
    En novembre, des (...)

  • Une réalisatrice palestinienne pré-sélectionnée pour la 93e Cérémonie des Oscars

    La cinéaste palestino-britannique Farah Nabulsi est en lice pour présenter, lors de la 93e cérémonie ds Oscars « The Present », ce film est sélectionné pour la catégorie Action court-métrage.
    Filmé en moins d’une semaine en Palestine, le film raconte l’histoire de Yousef et de sa fille partis chercher un cadeau pour leur épouse et mère à l’occasion de leur anniversaire de mariage. Une tâche qui s’avère presque impossible, et raconte les difficultés de la vie sous occupation israélienne.
    Le film a déjà (...)

  • La Chambre préliminaire de la CPI rend sa décision sur la demande du Procureur relative à la compétence territoriale concernant la Palestine

    Aujourd’hui, le 5 février 2021, la Chambre préliminaire I de la Cour pénale internationale (« CPI » ou « la Cour ») a décidé, à la majorité, que la compétence territoriale de la Cour dans la situation en Palestine, un État partie au Statut de Rome de la CPI, s’étend aux territoires occupés par Israël depuis 1967, à savoir Gaza et la Cisjordanie, y compris Jérusalem-Est.
    Le 20 décembre 2019, le Procureur a annoncé la conclusion de l’examen préliminaire de la situation en Palestine. Le Procureur avait conclu que (...)