Amis des arts et de la culture de Palestine

Décision de l’Autorité palestinienne de bloquer 59 sites Web, dont celui de QNN (et aucun site israélien)

L’Autorité palestinienne a décidé de bloquer 59 sites Web palestiniens et arabes, y compris ceux de QNN, à la suite d’une décision du tribunal de première instance. La décision, qui a été prise il y a quatre jours mais a été révélée lundi, a suscité la colère des Palestiniens, qui l’ont déplorée, d’autant plus qu’aucun site Web israélien ne figure parmi les 59 sites Web qui seront bloqués.

Décision de l’Autorité palestinienne de bloquer 59 sites Web, dont celui de QNN (et aucun site israélien)

Saleh Na’ami, écrivain palestinien spécialisé dans les affaires israéliennes, a tweeté : « Bien sûr, Abbas va bloquer Arabi21 [site web] et il se damnerait pour offrir une tribune aux journalistes sionistes, qui ont des opinions anti-palestiniennes et n’hésitent même pas à critiquer Abbas lui-même et la corruption de son autorité. Si vous n’éprouvez aucune honte, alors faites ce que vous voulez ».

Oussama Abou Yabès a déclaré : « Est-il possible qu’ils [l’Autorité palestinienne] bloquent QNN car il a plus d’abonnés que la télévision nationale palestinienne canal ? Malheureusement, alors que nous exigeons de Facebook qu’il mette un terme aux violations du contenu palestinien, une décision de bloquer nos sites est prise par notre propre peuple. Je ne suis pas contre le blocage des pages qui propagent la subversion... mais bloquer le plus grand réseau palestinien d’actualités - QNN- sur Facebook parce qu’il s’exprime, c’est la militarisation des médias… »

Photo

Source : Quds News Network

Traduction : MR pour ISM



FAIRE UN DON

ACTUALITES

  • L’annexion ne concerne pas seulement le vol de terres – elle expulse les Palestiniens

    Ce que la communauté internationale considère comme une démarche illégale sous occupation est en fait une autre étape du projet colonial de peuplement vieux d’un siècle.
    Pour de nombreux lecteurs des sites d’information grand public ces dernières semaines, il peut sembler qu’Israël se prépare à mettre en œuvre un plan drastique d’annexion de la Cisjordanie occupée, suite à l’accord de coalition du nouveau gouvernement israélien et au soi-disant « Deal du siècle » des États-Unis.
    Mais les Palestiniens (...)

  • Ce que vous devez savoir sur l’enquête de la CPI sur les crimes de guerre en Palestine occupée

    Fatou Bensouda, procureur en chef de la Cour pénale internationale (CPI), a, une fois pour toutes, levé les doutes sur la compétence de la Cour pour enquêter sur les crimes de guerre commis en Palestine occupée.
    Le 30 avril, Bensouda a publié un document de 60 pages établissant dans le détail les bases juridiques de cette décision, concluant que « l’Accusation a soigneusement examiné les observations des participants, et reste d’avis que la Cour a compétence sur le Territoire palestinien occupé ». (...)

  • La Haute Cour de justice israélienne : un leurre, dénonce Gideon Levy

    Dans un article intitulé "Où a été la Haute Cour de justice jusqu’ici ?", Gidéon Levy s’attaque à ceux qui essaient de faire passer cette dernière pour un parangon de justice et Israël pour une démocratie.
    "La Haute Cour de justice est l’un des stratagèmes les plus intelligents d’Israël. Rien ne vaut la Haute Cour pour incarner Israël tel qu’il souhaite être vu : éclairé, constitutionnel, démocratique. La Haute Cour est son Dôme de fer en matière de démocratie. S’il y a des injustices, la Haute Cour les (...)