Amis des arts et de la culture de Palestine

Compte-rendu de la délégation des femmes

En septembre 2009, 10 femmes palestiniennes, responsables politiques, associatives, femmes des camps de Cisjordanie, du Liban, de Jordanie, de Syrie et 1 femme israélienne sont reçues en France par les villes françaises jumelées à l’occasion de la fête de l’Humanité pour dire leur résistance face à l’occupation israélienne.

En retour, nous avons organisé cette délégation de femmes de France pour les rencontrer chez elles, en Palestine.

Un voyage au féminin pour continuer à comprendre la situation depuis le terrain, découvrir, créer des liens entre les peuples, résister ensemble et renforcer les solidarités.

Madame Hind Khoury, Déléguée Générale de la Palestine en France nous a fait l’honneur de partager avec nous un grand nombre de rencontres. Nous la remercions pour ces moments partagés, inoubliables.

Vous trouverez en pièce jointe leur compte rendu de leur voyage du 20 au 24 novembre 2009.

Documents à télécharger

  Compte-rendu de la d


FAIRE UN DON

ACTUALITES

  • la Cour Pénale Internationale envisage, enfin, l’ouverture d’une enquête

    Après des années d’atermoiements, la Procureure de la Cour Pénale Internationale (CPI) a annoncé vendredi qu’elle avait finalement assez d’éléments de preuves pour ouvrir une enquête sur les crimes israéliens contre les Palestiniens de la Cisjordanie, y compris Jérusalem-Est, et de la bande de Gaza.
    « J’ai la conviction que des crimes de guerre ont été ou sont en train d’être perpétrés en Cisjordanie, y inclus Jérusalem-Est, et la bande de Gaza », a déclaré Fatou Bensouda dans un communiqué diffusé à La Haye (...)

  • Flottille vers Gaza : la procureure de la CPI réitère son refus de poursuivre Israël

    La procureure de la Cour pénale internationale (CPI) a réaffirmé lundi qu’il n’y avait pas matière à poursuivre Israël pour le raid meurtrier contre une flottille humanitaire à destination de Gaza en mai 2010.
    La décision de la procureure Fatou Bensouda survient trois mois après que la CPI lui a ordonné, pour la deuxième fois, de réexaminer la nécessité ou non de poursuivre Israël.
    "Il n’y a toujours pas de base raisonnable pour ouvrir une enquête", a déclaré Mme Bensouda à la Cour, dans un document (...)

  • Pourquoi j’ai intenté un procès à l’UE pour son commerce avec les colonies de peuplement

    Je fais partie d’un groupe de sept personnes qui ont intenté un procès à l’exécutif de l’Union européenne pour son commerce avec des colonies de peuplement dans des territoires sous occupation militaire.
    Il peut sembler étrange que nous ayons agi ainsi au même moment où le plus haut tribunal de l’UE statuait que tous les produits en provenance des colonies d’Israël en Cisjordanie et sur le plateau du Golan devaient être étiquetés avec précision.
    Toutefois, il faut souligner qu’en dépit de ce verdict, (...)