Amis des arts et de la culture de Palestine

Bonne Saint Valentin !

Saint-Valentin : On ne dit pas je t’aime
avec les fleurs du mensonge !
Attention, dimanche 14 février, est le jour de la Saint-Valentin, le jour de
l’amour, pas celui du crime, ni du mensonge !
En raison de sa politique de vol de terres, d’apartheid et de nettoyage
ethnique, Israël ne peut avouer la provenance des tonnes de fleurs qu’il
exporte dans toute l’Europe à cette époque.
Ces fleurs, qui proviennent souvent des colonies implantées
illégalement dans les territoires palestiniens, dont les habitants ont
été chassés, sont étiquetées "Made in Holland".
Ceci est un MENSONGE. Elles ont fait seulement un détour par les Pays-
Bas, où elles sont reconditionnées et parées d’étiquettes trompeuses.
La compagnie israélienne Agrexco,
qui les exporte, construit des serres
sur des terrains annexés, tandis
que les villages palestiniens sont
privés d’eau, que des maisons
palestiniennes sont déclarées
illégales et démolies.
Il y a dix ans, Gaza exportait 80
millions de fleurs par an, des roses
et des oeillets notamment. Depuis le
blocus et les massacres commis par
l’armée israélienne, les fermiers de la bande
de Gaza donnent les fleurs à manger aux
animaux qui leur restent.
L’année dernière, l’occupant israélien s’est vanté d’avoir "desserré" son
blocus en permettant l’exportation de 25 000 fleurs en provenance de
cette bande de terre martyrisée. Quelle générosité après avoir assassiné
1400 personnes, dont des centaines d’enfants et de femmes !
La société palestinienne nous appelle à refuser d’être complices de tous
ces crimes.
Que vous achetiez des fleurs en grande surface, sur le marché, chez le
fleuriste du coin, ou que vous les fassiez livrer, exigez une traçabilité
véritable. "Made in Holland" n’en n’est pas une !
N’offrez pas les fleurs de l’occupation !

Documents à télécharger

  Tract St Valentin


FAIRE UN DON

ACTUALITES

  • Lettre de Salah Hamouri à Emmanuel Macron, depuis la cellule n°4 de la prison d’Ofer

    Depuis la cellule n°4 de la prison d’Ofer, Salah Hamouri, actuellement en détention administrative adresse une lettre ouverte à Emmanuel Macron à l’occasion de la Fête nationale française.
    Monsieur le Président de la République,
    Je vous écris cette lettre à l’approche du 14 juillet, cette date qui a changé la face du monde en portant les valeurs d’humanité et de démocratie, et qui a donné à la République française sa devise : « liberté, égalité, fraternité ».
    Des normes et des valeurs humaines résultant (...)

  • Ben & Jerry’s poursuit en justice sa maison-mère afin de geler les ventes en Israël

    Ben & Jerry’s poursuit en justice sa maison mère Unilever, pour bloquer la vente de sa marque et de ses droits en Israël à une compagnie israélienne qui vend ses produits dans les colonies de Cisjordanie occupée.
    Le fabricant de glaces demande aussi à un tribunal fédéral de New York qu’il lance une injonction d’urgence pour arrêter le transfert de tout actif de Ben & Jerry’s à AQP, l’entreprise israélienne, et à son propriétaire, Avi Zinger.
    Cette initiative est un nouveau coup porté à ce (...)

  • General Mills va désinvestir de l’apartheid israélien.

    General Mills, la compagnie mère de Pillsbury, a vendu les parts de sa coentreprise dans l’Israël de l’apartheid, après plusieurs années de pression de BDS contre sa production de produits Pillsbury dans la zone industrielle d’Atarot, une colonie israélienne illégale sur une terre palestinienne volée. Date d’origine : 01/06/2022, Traduit par : CG pour BDS France
    Hier, General Mills a annoncé que la compagnie a vendu les parts de sa coentreprise dans l’Israël de l’apartheid, après plusieurs années de (...)