Amis des arts et de la culture de Palestine

Besoin de soutien et de relai pour la campagne de financement du Festival Ciné-Palestine 2

Chère-re-s ami-e-s, camarades, partenaires du FCP...Â

Je vous sollicite au nom du comité d’organisation du Festival Ciné-Palestine, pour vous demander un coup de main dans la préparation de la 2e édition de ce festival, qui se tiendra du 23 mai au 5 juin prochain à Paris et en banlieue parisienne.

Festival indépendant et initiative qui met la culture palestinienne au centre de ses actions, vous vous imaginez bien que nous ne roulons pas sur l’or. Comme l’année dernière, la plus large partie du budget prévisionnel de l’édition 2016 s’appuie sur les dons et l’apport de notre campagne de financement participatif. Autrement dit, nous comptons beaucoup sur la générosité de notre réseau et du public ! Plus elle sera importante, plus nous pourrons passer de films et inviter des artistes pendant la période du festival.

Nous vous demandons donc de nous venir en aide en relayant notre campagne de crowdfunding dans vos réseaux, vos newsletters, sur vos sites et, si vous en avez la possibilité, en nous soutenant financièrement à hauteur de vos moyens, en tant qu’organisation ou association. Certaines ont déjà renouvelé leur soutien et nous les en remercions !

Nous sommes désormais en phase de production du festival, avec énormément de choses à organiser, et il ne nous reste que peu de temps pour boucler le budget. Si vous pouviez nous soulager un tant soit peu en nous aidant à recueillir les fonds prévus !

Merci et à bientôt !

Amicalement,

Samuel Lehoux

06 51 36 20 76

Le Festival Ciné-Palestine a besoin de vous :
La campagne de crowdfunding du FCP 2e édition est lancée !

Avec 15 000 € à réunir en un peu plus de deux mois, nous nous sommes fixé un objectif ambitieux, mais à la hauteur du projet que nous souhaitons mettre en oeuvre. La première édition du FCP a rencontré un franc succès, faisons en sorte que ce festival puisse se développer, avec une 2e édition plus longue, avec encore plus de films, de lieux et d’invité-e-s !

Ramzi Maqdisi, acteur et réalisateur palestinien, s’est d’ailleurs fait le relai de notre demande, en vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=gMqWOOfAwxY&feature=youtu.be

Les fonds recueillis grâce à cette campagne vont nous servir à financer les déplacements des invités, réaliser des sous-titres en français et payer les droits d’exploitation des films programmés.

Une sélection de beaux cadeaux, notamment des produits de l’artisanat palestinien, proposés grâce à notre partenariat avec l’association des Amis d’Al-Rowwad, sont là pour vous remercier de votre soutien et de votre générosité !

Merci d’avance et à bientôt !

L’équipe du FCP 2

Pour contribuer, visitez notre page sur HelloAsso : https://www.helloasso.com/associations/association-du-festival-du-film-palestinien-a-paris/collectes/festival-cine-palestine-edition-2016-2

Festival Ciné-Palestine - édition 2016



FAIRE UN DON

ACTUALITES

  • la Cour Pénale Internationale envisage, enfin, l’ouverture d’une enquête

    Après des années d’atermoiements, la Procureure de la Cour Pénale Internationale (CPI) a annoncé vendredi qu’elle avait finalement assez d’éléments de preuves pour ouvrir une enquête sur les crimes israéliens contre les Palestiniens de la Cisjordanie, y compris Jérusalem-Est, et de la bande de Gaza.
    « J’ai la conviction que des crimes de guerre ont été ou sont en train d’être perpétrés en Cisjordanie, y inclus Jérusalem-Est, et la bande de Gaza », a déclaré Fatou Bensouda dans un communiqué diffusé à La Haye (...)

  • Flottille vers Gaza : la procureure de la CPI réitère son refus de poursuivre Israël

    La procureure de la Cour pénale internationale (CPI) a réaffirmé lundi qu’il n’y avait pas matière à poursuivre Israël pour le raid meurtrier contre une flottille humanitaire à destination de Gaza en mai 2010.
    La décision de la procureure Fatou Bensouda survient trois mois après que la CPI lui a ordonné, pour la deuxième fois, de réexaminer la nécessité ou non de poursuivre Israël.
    "Il n’y a toujours pas de base raisonnable pour ouvrir une enquête", a déclaré Mme Bensouda à la Cour, dans un document (...)

  • Pourquoi j’ai intenté un procès à l’UE pour son commerce avec les colonies de peuplement

    Je fais partie d’un groupe de sept personnes qui ont intenté un procès à l’exécutif de l’Union européenne pour son commerce avec des colonies de peuplement dans des territoires sous occupation militaire.
    Il peut sembler étrange que nous ayons agi ainsi au même moment où le plus haut tribunal de l’UE statuait que tous les produits en provenance des colonies d’Israël en Cisjordanie et sur le plateau du Golan devaient être étiquetés avec précision.
    Toutefois, il faut souligner qu’en dépit de ce verdict, (...)