Amis des arts et de la culture de Palestine

Banksy vend une de ses oeuvres à 2,4 millions d’euros pour financer un hôpital palestinien

L’oeuvre intitulée « Vue de la mer Méditerranée, 2017 » a été vendue aujourd’hui à 2,4 millions d’euros aux enchères chez Sotheby’s à Londres.


Le triptyque de Banksy « Vue de la mer Méditerranée, 2017 »
Photo : GUY BELL/SHUTTERSTOCK/ SIPA/ SHUTTERSTOCK

Connu pour ses oeuvres engagées, l’artiste de rue Banksy a mis en vente ce mardi 28 juillet, un triptyque de 2017 sur la crise migratoire des années 2010, au profit d’un hôpital pour enfants à Bethléem, a déclaré Wissam Salsaa, le directeur de l’hôtel « The Walled Off ».

Les tableaux représentent une mer agitée sous trois angles différents et des gilets et bouées de sauvetage oranges abandonnés sur la plage. Avec ce triptyque, composé de trois peintures à l’huile, Banksy a voulu rendre hommage aux milliers de migrants morts noyés en traversant la mer Méditerranée pour atteindre l’Europe dans les années 2010, explique la maison Sotheby’s.

Depuis 2017 jusqu’à récemment, les trois toiles étaient exposées à l’entrée de l’hôtel « The Walled Off » à Bethléem, appartenant à l’artiste lui-même. Dans cet hôtel qui vante « la pire vue au monde », toutes les chambres donnent sur « le mur de l’apartheid » qui sépare Jérusalem de Bethléem.

L’hôpital pour enfants à Bethléem
Un des collaborateurs de Banksy a récemment annoncé à l’Agence France Presse que tous les fonds récoltés seront versés au profit de l’hôpital pour enfants BASR à Bethléem en Cisjordanie.

La somme allouée servira à financer la construction d’une nouvelle unité spécialisée « dans les accidents vasculaires cérébraux aigus » ainsi que « l’achat de matériel médical »



FAIRE UN DON

ACTUALITES

  • LE JUGEMENT HISTORIQUE DE LA COUR EUROPÉENNE DES DROITS DE L’HOMME EST DÉFINITIF !

    Ça y est ! C’est définif : il n’y a pas eu de recours de la part du gouvernement français auprès de la Chambre d’appel de la Cour Européenne des droits de l’Homme, en ce 18 septembre 2020, qui était la date limite pour un éventuel recours. L’Etat français est bel et bien condamné pour avoir sanctionné l’appel au boycott d’Israel, indique Me Grégory THUAN Dit DIEUDONNE !
    C’est curieux comme les médias dominants ont été discrets sur ce scoop historique, dont la portée s’étend à la totalité du continent (...)

  • Washington sanctionne Fatou Bensouda, la procureure de la Cour pénale internationale

    Washington dénonce l’enquête pour crimes de guerre et crimes contre l’humanité en Afghanistan et les enquêtes contre Israël pour crimes de guerre en Cisjordanie et dans la bande de Gaza.
    Washington avait auparavant déjà interdit d’entrée aux Etats-Unis des responsables de la Cour et révoqué le visa américain de Fatou Bensouda.
    Après des mois de menaces et à deux mois de la présidentielle aux Etats-Unis, l’administration de Donald Trump a mis sa menace à exécution contre Fatou Bensouda, la procureure de la (...)

  • La vie sous surveillance dans la plus grande prison du monde

    Les drones israéliens : Une torture de tous les instants pour les Gazaouis
    Le traumatisme de la population Gazaouie créé par la surveillance constante
    des drones israélien
    Souce : CAPJPO EuroPalestine