Amis des arts et de la culture de Palestine

Appel des citoyens européens solidaires de la Palestine

Appel des citoyens européens solidaires
de la Palestine

lancé le 29 avril 2009 à Clamart

 

Cela fait des décennies que les Palestiniens voient leurs droits légitimes niés et leur dignité bafouée. Des accords de « paix » d’Oslo aux différentes négociations, les palestiniens n’ont rien obtenu. Israël gagne du temps, exécute des palestiniens, compte pour rien, ou presque, les morts civils palestiniens détruit les infrastructures civiles, poursuit les colonies de peuplement et pousse toujours plus loin sa politique du fait accompli assuré d’une impunité sans égale.

 

Par ailleurs, depuis sa création Israël viole les résolutions des Nations Unies et se moque des condamnations de la communauté internationale. Au mépris des conventions de Genève, Israël est en train, dans les faits, de rendre impossible la solution des deux Etats. La construction d’un mur qui enferme la population de Cisjordanie et soumet la population de Gaza à un siège et à un embargo entraîne une situation de famine, de pénurie de médicaments et de soins, de chômage massif et un quotidien misérable et sans espérance. Le tout s’accompagnant d’horribles opérations de massacres de civils et d’enfants et de destructions massives des infrastructures civiles.

 

Peut-on encore espérer quelque chose de la « communauté internationale » et de l’Europe ?

 

Dans ce contexte, les Palestiniens, continuent à défendre leurs droits légitimes sur le terrain. Sans la reconnaissance de leurs droits à un Etat viable dans les frontières de 1967, il n’y aura aucun avenir de sécurité ni de paix dans la région.

Jusqu’à présent, les gouvernements européens renvoient dos à dos victime et bourreau et par leur inaction favorisent les exactions d’Israël ; de leur côté les élus européens se sont cantonnés dans une posture de spectateurs. Le silence et l’attentisme ont été considérés par beaucoup de nos concitoyens comme un mépris pour la vie des Palestiniens que d’aucuns aimeraient voir disparaître à jamais.

 

L’Europe doit assumer l’immense responsabilité historique qui est la sienne dans cette interminable colonisation. Aujourd’hui, l’Europe doit tout faire pour que le peuple Palestinien puisse vivre dans la sécurité et la dignité et mettre un terme aux camps de réfugiés « temporairement définitifs ».

 

Nous demandons donc de s’opposer clairement et fermement au processus de rehaussement d’Israël (ce terme signifie le renforcement de la coopération politique et économique entre l’UE et Israël) tant que le respect des droits humains et le droit international ne sont pas respectés par Israël.

 

Nous demandons à ce qu’une position claire sur ce sujet soit détaillée dans le programme des partis politiques aux élections européennes, indiquant quelle politique sera mise en place pour peser sur la politique de colonisation d’Israël.

 

Nous appelons toutes les forces européennes à organiser des démonstrations de solidarité qui exigent le respect par Israël du droit international, et notamment, le droit de retour et/ou de compensation pour les réfugiés (conformément à la résolution 194 des Nations Unies) ; la fin de l’occupation des territoires palestiniens depuis plus de 40 ans (conformément à la résolution 242 des Nations Unies) ; le démantèlement des colonies de peuplement juif (conformément à la IVe Convention de Genève), la démolition du « mur de la honte » (conformément à la décision du 4 juillet 2004 de la Cour internationale de justice ).

 

Les premières associations de citoyens signataires :

MAT (92), OSMOSE (92), ATMFsud (92), Al Wasl France, AEFTI (80), ACIP (80), ATDIE (80), AFMP Les2Rives(80), AGL (80 ), AEA (80) ETAN (80), AVA (80), Escamiens (80), les Amis d’Al Rowwad (75)…

ENFIN NOUS APPORTONS NOTRE SOUTIEN AUX LISTES ET CANDIDATS QUI S’ENGAGENT A TOUT FAIRE POUR QUE LES PALESTINIENS RECOUVRENT LEUR DROIT A LA CREATION D’UN ETAT VIABLE ET SOUVERAIN.



FAIRE UN DON

ACTUALITES

  • Arrêtez de comparer Israël à l’Afrique du Sud de l’apartheid ; c’est pire Par Thembisa Fakude

    Il est courant de nos jours de comparer le racisme institutionnel d’Israël et son occupation de la Palestine à l’apartheid sud-africain. Jusqu’à un certain point, c’est une comparaison raisonnable. Jusqu’à un certain point. Malgré toutes ses horreurs et sa brutalité, le régime d’apartheid en Afrique du Sud n’a jamais utilisé d’avions de chasse et d’artillerie pour bombarder les personnes opprimées vivant dans les townships. Israël l’a fait, et continue de le faire. C’est maintenant devenu presque une (...)

  • Gaza : la librairie al-Mansour, temple des livres de l’enclave palestinienne, détruite par un bombardement israélien

    Dans la bande de Gaza, le site était considéré comme le temple des livres. C’était le lieu où les lycéens pouvaient trouver un manuel scolaire, les plus pratiquants leur coran et les esprits bohèmes des traductions de Dostoïevski en arabe. Mais mardi dernier, 18 mai, la librairie al-Mansour a été réduite en poussière.
    « Il y a 100 000 livres sous ces ruines »
    Vers 5H00 du matin, Samir al-Mansour, son propriétaire, était chez lui et regardait les chaînes d’info arabes lorsqu’il a appris qu’un (...)

  • Médias détruits à Gaza : RSF demande à la procureure de la CPI de déterminer si ces bombardements constituent des crimes de guerre

    Depuis une semaine, les locaux de 23 médias locaux et internationaux ont été détruits par des frappes aériennes israéliennes ciblées. Les derniers bombardements en date ont détruit, samedi 15 mai, les bureaux de l’agence de presse américaine Associated Press (AP) et de la chaîne qatarie Al-Jazeera. L’armée israélienne justifie ces frappes en expliquant que des équipements du "renseignement militaire" du Hamas, le mouvement islamiste au pouvoir dans la bande de Gaza, se trouvaient dans les immeubles visés. (...)