Amis des arts et de la culture de Palestine

Appel à action : Non à une résolution par l’assemblée nationale condamnant la critique de l’état d’Israël !

LE SAVIEZ VOUS ?

Le député Sylvain Maillard, président du groupe d’études sur l’antisémitisme, a proposé à d’autres députés de voter une résolution visant à assimiler la critique légitime du régime israélien à de l’antisémitisme.

Contactez vos députés pour leur demander de s’opposer à cet amalgame honteux !

ECRIVEZ A VOS DEPUTES dont l’adresse est ici :

http://www2.assemblee-nationale.fr/qui

Le texte de cette résolution est consultable ici : Proposition de re ?solution de ?finition IHRA (mai 2019).

Il est possible de leur envoyer cette fiche d’information de l’Agence Média Palestine :

10 raisons pour lesquelles l’anti-sionisme n’est pas l’antisémitisme et pourquoi les députés français doivent rejeter la résolution sur ce sujet :

Fiche de l’Agence Média Palestine – Juin 2019

- L’anti-sionisme est une idéologie politique qui s’oppose au nationalisme, alors que l’antisémitisme est une haine raciste à l’égard des Juifs/ves. L’antisionisme est une idéologie politique née parmi les Juifs et qui s’oppose au sionisme, qui est un nationalisme qui prétend que les Juifs ne peuvent échapper à l’antisémitisme que s’ils vivent dans le pays d’Israël, dont ils seraient les dirigeants exclusifs. L’antisémitisme est le racisme dirigés contre les Juifs.

- De nombreux juif/ves partout dans le monde se réclame de l’anti-sionisme, les accuserait-on d’être « antisémite » ?

- Toute critique d’un Etat, d’un nationalisme, d’un projet raciste et/ou ségrégationniste devrait pouvoir exister en démocratie sans être soupçonné d’être raciste, ou alors ça n’aurait plus rien à voir avec la démocratie.

- Les soutiens d’Israël ne luttent pas contre l’ antisémitisme : Ils l’alimentent au contraire faisant croire qu’Israël représente les Juifs du monde entier , et ils sont étrangement silencieux au regard de l’alliance entre Netanyahou et des dirigeants d’extrême droite xénophobe, comme en Hongrie par exemple.

- Les principales associations de solidarité avec la Palestine en France et à l’international ont affirmées à plusieurs reprises et de manière publique leur rejet de l’antisémitisme.

- Cet amalgame ayant pour objectif de défendre le régime raciste israélien qui a voté la loi « Etat nation » qui institutionnalise officiellement l’apartheid dessert gravement la lutte nécessaire contre l’antisémitisme et toute autre forme de racisme.

- Pour les relais d’Israël en France, ne pas reconnaître la légitimité d’un régime d’apartheid à occuper, coloniser un peuple signifie « vouloir la destruction de l’état d’Israël ».

- Affirmer sa solidarité avec les peuples opprimés, et avec le peuple palestinien c’est soutenir les droits humains, c’est un engagement antiraciste.

- Reconnaitre Israël en tant qu’ » Etat Juif » comme le note le projet de résolution consiste à établir une hiérarchie nationaliste et religieuse entre les peuples qui vivent en Israël/Palestine

- Hiérarchiser la lutte contre le racisme, séparer l’antisémitisme des autres formes de racisme alimente le racisme : A qui doit-on encore expliquer cette triste réalité ? S’il est important de reconnaître la spécificité de chaque racisme (antisémitisme, islamophobie, negrophobie, romophobie..), faire croire que certains seraient plus graves que d’autres comme le font de nombreux acteurs politiques ne fait qu’accroitre cette terrible situation.



FAIRE UN DON

ACTUALITES

  • Un texte d’Eléonore Bronstein, en soutien à Mohamad Bakri, réalisateur du film "Jénine Jénine" :

    "Modestement, je voudrais exprimer toute ma solidarité avec Mohammad Bakri convoqué aujourd’hui devant un tribunal israélien suite à une plainte d’un ancien soldat d’élite pour diffamation.
    Le tort de Mohammad ? (en plus d’être Palestinien, je veux dire) : avoir réalisé, il y a presque 20 ans, un film documentaire intitulé " Jénine Jénine" dans lequel il exposait des témoignages de survivant.e.s du massacre israélien du camp pendant la répression de la seconde Intifada.
    Il est, depuis, harcelé, empêché de (...)

  • Quand Bla-Bla Car propose des assurances AXA !

    Merci à François, un lecteur qui nous informe qu’il a reçu en tant que conducteur pratiquant le bla-bla car, une proposition qu’il a déclinée dans ces termes :
    "Nous faisons souvent du covoiturage et j’ai reçu ce matin un mail de Bla-Bla Car me proposant une assurance "très intéressante" pour les gentils conducteurs comme moi, sponsorisée par AXA !!
    Voici ce que je leur ai répondu :
    "Avant qu’AXA puisse proposer son assurance pour les conducteurs utilisant Bla-bla Car, il faudrait qu’AXA cesse son (...)

  • Tour de France pour sensibiliser les Chrétiens au sort des Palestiniens

    Une initiative originale : un tour de France, avec un prêtre palestinien et un directeur d’école chrétienne de Palestine, est organisé du 24 au 30 janvier, à l’initiative d’Alain Duphil diacre à Toulouse, et président de l’association Une fleur pour la Palestine.
    "Nous souhaitons, avec 10 conférences, 8 messes, 3 émissions de radio et un certain nombre de rencontres, faire connaître la situation très difficile des chrétiens de Palestine du fait de l’occupation militaire israélienne et de la colonisation (...)