Amis des arts et de la culture de Palestine

Appel à Candidature jeune 18-30 ans – juin 2020

Deux associations de soutien à la Palestine : Amitié Palestine Solidarité et le Collectif Palestine de Créteil souhaitent engager un projet de solidarité avec le centre culturel Al Rowwad du camp de réfugiés palestiniens Aïda à Bethleem en Palestine occupée.
Le projet culturel que nous allons mener en 2020 au camp de réfugiés d’Aida de Bethleem, a pour objet de créer un orchestre et une œuvre poétique et musicale avec des jeunes palestiniens du 5 au 19 juin 2020. La création s’appuiera sur un ensemble de musiques palestiniennes, d’Amérique latine, mais aussi françaises et du répertoire international.

Osvaldo TORRES, musicien chilien vivant en France et Silvia BADUCCI, artiste italienne vivant en Angleterre, vont accompagner le projet.
Nous souhaitons pouvoir amener 1 ou 2 jeunes du Val-de-Marne et 1 ou 2 jeunes de Seine–Saint-Denis qui participeront au projet.

L’objectif est de développer des projets de solidarité « Ici et Là-Bas », de créer des échanges, de favoriser la culture de la paix et d’avoir un retour de ce travail dans le Val-de-Marne et en Seine-Saint-Denis et en France. Un film sera réalisé sur place et sera le support de restitution du projet.

Nous travaillerons avec Abdelfattah ABURSUR, directeur du centre culturel d’Al Rowwad, du camp de réfugiés d’Aida. Au travers de ces actions, le centre a un rayonnement international et travaille en particulier en direction de la jeunesse (théâtre, musique, danse, vidéo…). Un professeur de musique palestinien assurera la coordination sur place.

Le projet se déroulera du 5 au 20 juin 2020 en Palestine, dans le camp de réfugiés Aïda de Bethleem.

Les candidats doivent être majeurs, âgés de 18 à 30 ans et disponibles pour la totalité de la période. Ils seront sollicités pour la préparation du séjour, participeront à l’élaboration du projet, ainsi qu’aux restitutions qui auront lieu à leurs retours (notamment dans le cadre du FESTISOL 2020 en novembre ou décembre)

Les candidats doivent être sensibles aux questions de solidarité internationale et de droit international. Ils devront aussi avoir une connaissance de la pratique musicale. La pratique d’un instrument de musique facilitera le travail avec le groupe de jeunes palestiniens. Chaque candidature sera étudiée avec attention.

Le coût du séjour et des transports est pris en compte dans le budget prévisionnel du projet. Néanmoins, une contribution individuelle de 25% du cout du séjour sera demandée.

Contacts :
Amitié Palestine solidarité

Cristine : 06 08 67 72 75
Miguel : 07 86 16 26 13
amitiepalestinesolidarite@outlook.fr

Collectif Créteil Palestine
Jocelyne : 06 79 68 03 45
Guy : 06 73 16 58 31



FAIRE UN DON

ACTUALITES

  • Pour coloniser, tous les moyens sont bons, même les plus répugnants

    Cracher sur quelqu’un est une insulte universelle. En Israël, cependant, cracher sur les Palestiniens signifie encore bien pire.
    Maintenant que nous savons que le virus mortel du coronavirus peut être transmis par des gouttelettes de salive, les soldats israéliens et les colons juifs font leur maximum pour cracher sur autant de Palestiniens que possible, ainsi que sur leurs voitures, les poignées de porte etc…
    Si cela vous semble trop incroyable et répugnant, alors c’est que vous n’êtes pas (...)

  • Bientôt un logiciel espion israélien dans tous nos téléphones portables ?

    L’UE et la pandémie ouvriront-elles la voie à une surveillance mondiale israélienne ?
    La pandémie de coronavirus est une occasion inestimable pour les gouvernements et les entreprises d’espionnage d’étendre leur portée dans la vie des populations.
    Les autorités de santé publique affirment qu’une recherche efficace des contacts sera cruciale pour mettre fin à de vastes blocages et circonscrire rapidement de nouvelles épidémies du virus, au moins jusqu’à ce qu’un vaccin soit développé.
    Cela signifie que (...)

  • Les Entretiens de l’iReMMO - Le Covid-19 en Palestine

    Abaher El Sakka, sociologue, professeur associé à l’Université de Birzeit. Il a réalisé un doctorat de sociologie à l’Université de Nantes sur le thème : « Nation et Patrie dans la formation de la Palestine actuelle ». Il est également chercheur associé dans plusieurs centres de recherche. Ses études les plus importantes sont consacrées aux processus culturels et aux pratiques sociétales, ainsi qu’aux enjeux politiques et identitaires et aux expressions artistiques. Une large partie de ses recherches porte (...)