Amis des arts et de la culture de Palestine

Samedi 21 mai à 17h30, Me Gilles Devers : « Jérusalem-Est sous la protection du droit international »

Me Gilles Devers : « Jérusalem-Est sous la protection du droit international. Un guide pour comprendre l’avancée de la procédure devant la CPI »
Samedi 21 mai à 17 H 30

Me Gilles Devers, avocat spécialisé dans le droit international, et qui représente un grand nombre de victimes palestiniennes à la CPI (Cour Pénale Internationale), présentera ce samedi 21 mai à 17 H 30 un livre qu’il vient de publier : « Jérusalem-Est sous la protection du droit international ».

Un livre passionnant sur le plan historique et juridique, qui nous apprend beaucoup de choses, là où l’on pense parfois déjà connaître le sujet.

Sa démonstration par exemple de l’existence et de la reconnaissance d’un Etat Palestinien, avant même la création de l’Etat d’Israël, dans les textes non seulement de l’ONU, mais également des Britanniques et des Juifs revendiquant un « foyer national » en Palestine ! Et sur la résistance constante des Palestiniens aux violations de leurs droits.

Des informations instructives aussi sur le procès de Pétain à l’égard de la notion d’occupation, ainsi que tous les textes et jurisprudences sur la légitimité de la lutte armée dans le cadre d’une occupation.

Sont par ailleurs traitées fort précisément les tractations et transactions entre Israël et la Jordanie en décembre 1948, puis jusqu’en 1974.

Ainsi que la manière dont Israël a décidé dès 1949 du transfert de ses institutions de Tel Aviv à Jérusalem, avec la molle opposition de la communauté internationale.

Le récit de l’administration par Israël de Jérusalem-Est, et de sa transformation complète à partir de 1967, est par ailleurs édifiant.

Enfin, Gilles Devers traite en détail de la progression du dossier des crimes israéliens devant la CPI.

Un livre à lire et à faire lire. Et beaucoup de questions en perspective lors du débat qui suivra la présentation, ce samedi 21 mai à partir de 17 H 30 à la librairie Résistances.

Librairie Résistances 4 Villa Compoint, 75017 Paris (angle du 40 rue Guy Môquet). Métro Guy Môquet ou Brochant, ligne 13. Bus 31 arrêt Davy-Moines.

Téléphone 01 42 28 89 52

Site web www.librairie-resistances.com



FAIRE UN DON

ACTUALITES

  • USA : LA DÉPUTÉE RACHIDA TLAIB INTRODUIT UNE RÉSOLUTION AU CONGRÈS POUR LA RECONNAISSANCE DE LA NAKBA

    Rachida Tlaib, parlementaire palestino-américaine, a présenté mardi une résolution reconnaissant la Nakba (catastrophe), où 400 villes et villages palestiniens ont été détruits, plus de 700 000 Palestiniens ont été déracinés de leurs maisons et sont devenus des réfugiés.
    USA : La députée Rachida Tlaib introduit une résolution au congrès pour la reconnaissance de la Nakba « Nous devons promouvoir les droits de l’homme et la justice. Le peuple palestinien depuis la Nakba de 1948 vit sous l’oppression et un (...)

  • Le 1er mai 2022 pour les travailleurs palestiniens : Souffrance permanente, colonisation ,occupation et apartheid.

    Souffrance permanente, colonisation ,occupation et apartheid.
    Dans une conjoncture particulière et un contexte difficile, marqué notamment par la poursuite de l’occupation, le maintien de la colonisation et les mesures atroces de l’occupation que les travailleurs palestiniens célèbrent la journée mondiale du travail, ce premier mai 2022.
    Les travailleurs palestiniens, en souffrance au quotidien à cause de la colonisation qui avale chaque jours les terrains appartiennent aux Palestiniens , de (...)

  • La réaction de l’Occident à l’invasion russe détruit les prétextes invoqués pour rejeter le BDS contre Israël de l’apartheid

    Les Palestiniens regardent avec empathie la souffrance de millions d’Ukrainiens en proie à la guerre, en particulier les réfugiés, au nombre de plus de deux millions, qui cherchent la sécurité dans les pays voisins. En harmonie avec la majorité absolue de l’humanité qui vit dans le Sud global, le Comité national palestinien du BDS, la plus grande coalition de la société palestinienne à la tête du mouvement BDS mondial, s’oppose à la guerre, que ce soit l’agression illégale de la Russie en Ukraine (...)