Amis des arts et de la culture de Palestine

Palestine, j’écris ton nom - rencontre avec Annie Fiore le 22 janvier à la librairie Maupetit Marseille

Palestine 13 et la librairie Maupetit vous invitent à une rencontre mensuelle :

PALESTINE, J’ECRIS TON NOM

La première de ces rencontres est prévue : Mercredi 22 janvier 2020 de 16h30 à 19h
avec Annie Fiore, Auteure de l’ouvrage : La grande Marche du retour, Transit La courte Échelle 2018

Librairie Maupetit : 142 La Canebière - 13001 - MARSEILLE

La seconde rencontre Palestine j’écris ton nom, organisée à l’invitation de Palestine 13 et de la librairie Maupetit est prévue : Mercredi 12 février 2020 de 16h30 à 19h

elle aura pour invité : Pierre Stambul qui parlera de son ouvrage :

La Nakba ne sera jamais légitime, Acratie, 2018



FAIRE UN DON

ACTUALITES

  • Comment la campagne BDS a-t-elle progressé en 2019 ?

    L’année qui vient de s’écouler a été témoin du développement régulier de la campagne non violente de Boycott, Désinvestissement et Sanctions (BDS), qui a pour objectif de contraindre Israël à respecter les droits des Palestiniens.
    Le mouvement du BDS a enregistré des victoires significatives en 2019, malgré l’accumulation des diffamations, des attaques ciblées et des tentatives directes de le criminaliser.
    Des États-Unis au Canada en passant par l’Europe, les gouvernements ont soutenu la campagne que (...)

  • Flottille vers Gaza : la procureure de la CPI réitère son refus de poursuivre Israël

    La procureure de la Cour pénale internationale (CPI) a réaffirmé lundi qu’il n’y avait pas matière à poursuivre Israël pour le raid meurtrier contre une flottille humanitaire à destination de Gaza en mai 2010.
    La décision de la procureure Fatou Bensouda survient trois mois après que la CPI lui a ordonné, pour la deuxième fois, de réexaminer la nécessité ou non de poursuivre Israël.
    "Il n’y a toujours pas de base raisonnable pour ouvrir une enquête", a déclaré Mme Bensouda à la Cour, dans un document (...)

  • Pourquoi j’ai intenté un procès à l’UE pour son commerce avec les colonies de peuplement

    Je fais partie d’un groupe de sept personnes qui ont intenté un procès à l’exécutif de l’Union européenne pour son commerce avec des colonies de peuplement dans des territoires sous occupation militaire.
    Il peut sembler étrange que nous ayons agi ainsi au même moment où le plus haut tribunal de l’UE statuait que tous les produits en provenance des colonies d’Israël en Cisjordanie et sur le plateau du Golan devaient être étiquetés avec précision.
    Toutefois, il faut souligner qu’en dépit de ce verdict, (...)