Amis des arts et de la culture de Palestine

Lundi 9 mai à 19h30 Venez rencontrer trois jeunes Palestiniens en résistance

Lundi 9 mai / 19h30
3 Place des Grès - 75020 - Paris
(Métro : ligne 3 / station Gambetta ou ligne 9 / station Porte de Montreuil)

Venez rencontrer trois jeunes Palestiniens en résistance

Abeer, étudiante en Master à l’Université Américaine de Ramallah, cheffe du Conseil des Jeunes de Jérusalem Nord Est. Elle participe activement à de nombreux projets de résistance populaire et notamment à des projets de cultures d’oliviers devant le mur ainsi qu’ au soutien à des familles bédouines et aux femmes qui vivent dans des zones où les attaques des colons sont régulières.

Ansam vit dans le village de Beita qui est en résistance contre la construction d’une colonie sur les terres du village. Ansam est membre du comité des femmes de Beita qui joue un rôle central dans la résistance.

Mohamad, journaliste, originaire de Al-Ma’sara, village résistant. Il a grandi durant la deuxième intifada ce qui l’a poussé à faire des études en média à l’Université de Birzeit, mais surtout à créer « Al-Ma’sra press » sur les réseaux sociaux pour montrer à travers des photos et vidéos la vie, l’histoire et la résistance que mènent les habitants de son village.

Groupe local AFPS Paris 14e-6e

Maison des Associations 14ème
Boîte 52
22 rue Deparcieux
75014 PARIS



FAIRE UN DON

ACTUALITES

  • Le 1er mai 2022 pour les travailleurs palestiniens : Souffrance permanente, colonisation ,occupation et apartheid.

    Souffrance permanente, colonisation ,occupation et apartheid.
    Dans une conjoncture particulière et un contexte difficile, marqué notamment par la poursuite de l’occupation, le maintien de la colonisation et les mesures atroces de l’occupation que les travailleurs palestiniens célèbrent la journée mondiale du travail, ce premier mai 2022.
    Les travailleurs palestiniens, en souffrance au quotidien à cause de la colonisation qui avale chaque jours les terrains appartiennent aux Palestiniens , de (...)

  • La réaction de l’Occident à l’invasion russe détruit les prétextes invoqués pour rejeter le BDS contre Israël de l’apartheid

    Les Palestiniens regardent avec empathie la souffrance de millions d’Ukrainiens en proie à la guerre, en particulier les réfugiés, au nombre de plus de deux millions, qui cherchent la sécurité dans les pays voisins. En harmonie avec la majorité absolue de l’humanité qui vit dans le Sud global, le Comité national palestinien du BDS, la plus grande coalition de la société palestinienne à la tête du mouvement BDS mondial, s’oppose à la guerre, que ce soit l’agression illégale de la Russie en Ukraine (...)

  • L’apartheid d’Israël contre la population palestinienne : un système cruel de domination et un crime contre l’humanité

    Notre rapport révèle la véritable ampleur du régime d’apartheid d’Israël.
    Que ce soit dans la bande de Gaza, à Jérusalem-Est, à Hébron ou en Israël, la population palestinienne est traitée comme un groupe racial inférieur et elle est systématiquement privée de ses droits. Nous avons conclu que les politiques cruelles de ségrégation, de dépossession et d’exclusion mises en œuvre par Israël dans tous les territoires sous son contrôle constituent clairement un apartheid. La communauté internationale a le devoir (...)