Amis des arts et de la culture de Palestine

En avant première BY BY TIBERIADE au LUXY d’Ivry sur Seine

Le Luxy accueillera le jeudi 11 janvier à 20h30 la séance d’ouverture de la deuxième édition du festival La Grande Révolte, en partenariat avec la Grande Distribution et Mediapart. Le documentaire BYE BYE TIBERIADE de Lina Soualem sera projeté en avant-première à cette occasion !

Un mot sur le film : La réalisatrice Lina Soualem suit sa mère, l’actrice Hiam Abbass, qui revient dans le pays qu’elle a quitté trente ans plus tôt. Un bouleversant voyage à travers la mémoire blessée de plusieurs générations de femmes.

Les mots de l’ouverture par

GUILLAUME MEURICE, humoriste, parrain de La Grande Révolte

VALENTINE OBERTI, co-directrice éditoriale de Mediapart

MÉLANIE SIMON-FRANZA gérante de La Grande Distribution

Rencontre en présence de

Lina Soualem, réalisatrice

Hiam Abbass, comédienne (à distance)

Animée par Rachida El Azzouzi (journaliste pour Mediapart)

Séance suivie d’un pot offert et d’une vente de livres avec la Librairie Partenaire, Envie de lire

 Page dédiée de notre site

Le tarif est de 3,5€ par personne.



FAIRE UN DON

ACTUALITES

  • L’attaque d’Israël contre le Freedom Theatre dans le camp de Jénine fait partie d’un génocide culturel

    La destruction du théâtre et l’arrestation de son personnel s’inscrivent dans une tentative générale visant à briser les Palestiniens de Cisjordanie occupée sur le plan psychologique et émotionnel
    Lorsque Mustafa Shetha, père de quatre enfants et directeur général du Freedom Theatre, a été enlevé de chez lui le mercredi 13 décembre, qu’on lui a bandé les yeux et qu’il a été incarcéré, battu et privé de nourriture et d’eau, ce n’était pas le fruit du hasard.
    Les soldats israéliens, qui avaient la moitié de son (...)

  • Détruire l’héritage culturel de Gaza est un crime contre l’humanité

    Au moment où j’écris, le décompte des morts dans le conflit actuel s’élève à plus de 18 000. Nous avons vu des images de morts et de blessés, de gens qui extraient des victimes de décombres. Il y a eu dans le monde beaucoup de protestations au sujet du bombardement par Israël d’hôpitaux, d’écoles et de camps de réfugiés.
    Mais un des aspects des bombardements d’Israël dont on a le moins parlé est la destruction du patrimoine culturel : documents, monuments, objets d’art.
    Le 19 octobre, des frappes aériennes (...)

  • Taysir Batniji : « Parlez, diffusez la vérité, faites tout ce qui est en votre pouvoir pour sauver Gaza, ou ce qu’il en reste. »

    J’ai hésité à publier ce post. Je ne voulais pas annoncer autant de drames en si peu de jours ; même dans mes pires cauchemars, jamais je n’aurais imaginé que j’aurais à faire une chose pareille. Ce qui s’est passé, et continue à se passer, est atroce. Personne ne peut supporter un tel choc. Mais le monde doit voir les crimes de l’occupant, qui, non content d’avoir exterminé ma sœur avec toute sa famille, a bombardé il y a quelques jours notre maison familiale à Shija’iya. La maison où je suis né et où (...)